6 décembre 2022

Le Groupe Emirates publie ses résultats

Le chiffre d’affaires du Groupe s’établit à 24,7 milliards AED (6,7 milliards USD) pour les six premiers mois de l’exercice 2021-22, soit une progression de 81 % par rapport aux 13,7 milliards AED (3,7 milliards USD) enregistrés au premier semestre 2020-21. Cette solide remontée du chiffre d’affaires a bénéficié de l’assouplissement des restrictions sur les déplacements à l’échelle mondiale et de la hausse concomitante de la demande de transport aérien permise par la montée en puissance des campagnes de vaccination contre la COVID-19 dans les différents pays.
Par ailleurs, au cours des six premiers mois de 2021-22, Emirates a réceptionné deux nouveaux A380 et retiré de deux appareils plus anciens dans le cadre de sa stratégie flotte along terme pour plus d’efficacite operationnelle, , pour réduire au maximum son empreinte carbone et offrir une meilleure expérience à ses clients.
Avec pour objectif prioritaire la reconstitution de son réseau et de ses liaisons passagers passant par son hub de Dubaï, Emirates a su s’adapter dès la levée des restrictions pour reprendre ses services ou ajouter des vols supplémentaires. En juillet, la compagnie a inauguré sa nouvelle liaison vers Miami et, au premier semestre 2021-22, elle a mis en place des vols en partage de codes et des partenariats interline avec Airlink, Aeromar, Azul, Cemair et South African Airways, afin de proposer un plus vaste choix de connexions à ses clients.
Au 30 septembre, les vols passagers et de fret d’Emirates desservaient 139 aéroports et la compagnie exploitait l’intégralité de sa flotte de Boeing 777 ainsi que 37 A380.
Emirates a également continué de proposer de nouveaux services destinés à améliorer l’expérience passager, à renforcer la confiance des clients et à assurer un déroulement efficace des opérations, en toute sécurité. En juin, elle fut la première compagnie aérienne à implémenter le IATA Travel Pass à l’échelle mondiale, en plus de ses investissements en cours dans d’autres technologies biométriques et de contrôle numérique à l’aéroport de Dubaï.
Pour sa clientèle haut de gamme et les grands voyageurs, Emirates a étendu son offre de services de salons en aéroports et de voiture avec chauffeur dans des aéroports clés en dehors de Dubaï. La compagnie a également lancé le programme de fidélité en ligne Skywards+, qui offre à ses 27 millions de membres un accès plus aisé à un système de remises et de privilèges sur mesure.
Au cours des six premiers mois de l’exercice, la capacité globale de la compagnie a augmenté de 66 %, à 16,3 milliards de tonnes-kilomètres offertes (TKO), en raison du développement substantiel de son programme de vols alors que de plus en plus de pays levaient leurs restrictions de déplacement. La capacité mesurée en sièges-kilomètres offerts (ASKO) a plus que triplé (+250%), tandis que le trafic passagers mesuré en revenu par passager-kilomètre transporté (RPKT) s’envolait de 335 % et que le coefficient de remplissage moyen remontait à 47,9 %, contre 38,6 % l’an dernier, au cœur de la pandémie.
Emirates a transporté 6,1 millions de passagers entre le 1er avril et le 30 septembre 2021, ce qui représente une hausse de 319 % par rapport à la même période de l’an dernier. Le volume de fret a progressé de 39%, pour atteindre 1,1 million de tonnes, ce qui correspond à 90 % du volume acheminé avant la pandémie (c’est-à-dire en 2019). Cette croissance témoigne de la capacité d’adaptation hors du commun d’Emirates SkyCargo et de sa capacité à répondre aux besoins de ses clients, qu’il s’agisse du transport de vaccins et de médicaments, de biens de première nécessité comme de produits alimentaires et périssables, ou encore de chevaux ou de voitures de course.
Au premier semestre 2021-22, Emirates SkyCargo a renforcé ses équipements de manutention de produits pharmaceutiques sur la chaîne du froid en ajoutant des capacités pour 94 palettes supplémentaires en chambre froide au sein des infrastructures existantes et certifiées conformes au RGPD de l’aéroport de Dubaï. Emirates SkyCargo contribue toujours à la distribution mondiale des vaccins contre la COVID-19, dont la compagnie avait déjà transporté plus de 150 millions de doses passant par son hub de Dubaï à la date de juillet 2021.
Au premier semestre de l’exercice 2021-22, Emirates a enregistré une perte de 5,8 milliards AED (1,6 milliard USD), moins élevée que la perte de 12,6 milliards AED (3,4 milliards USD) de l’an dernier. Le chiffre d’affaires d’Emirates, autres produits d’exploitation inclus, a atteint 21,7 milliards AED (5,9 milliards USD), ce qui représente une croissance de 86 % par rapport aux 11,7 milliards AED (3,2 milliards USD) des six premiers mois de l’exercice précédent. Cette vigoureuse reprise du chiffre d’affaires s’explique par le redressement rapide de la demande passagers dès l’assouplissement des restrictions de vol et de déplacement partout dans le monde.
Les charges d’exploitation d’Emirates ont augmenté de 22 % dans un contexte de croissance globale de ses capacités de 66 %. Les coûts de carburant ont plus que doublé par rapport au premier semestre 2020-21. Cette forte augmentation s’explique en tout premier lieu par la hausse de 81 % de la consommation de kérosène qui a accompagné le vif redémarrage des vols au cours des six mois jusqu’en septembre, mais aussi par une augmentation des cours moyens du pétrole. Le carburant, qui constituait le principal poste de dépenses de la compagnie lors des exercices antérieurs à la pandémie, a représenté 20 % de ses charges d’exploitation au premier semestre de l’exercice, contre 11 % un an plus tôt.
Profitant de la remontée significative de son activité au cours de ces six mois, l’excédent brut d’exploitation d’Emirates s’est redressé, pour atteindre 5,0 milliards AED (1,4 milliard USD) contre 290 millions AED (79 millions USD) au cours de la même période de l’an dernier.

Read Previous

Jeu de réalité augmentée promo Maroc

Read Next

Tibu prend sous son aille les jeunes et futurs entrepreneurs sociaux sportifs africains

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular