5 décembre 2022

L’ARIH Béni-Mellal-Khénifra voit le jour

Après quelques mois de gestation, les structures d’hébergement touristique de la Région Béni-Mellal rallient viennent de se constituer en ARIH, répondant ainsi aux appels incessants de la FNIH à la structuration régionale de toutes les AIH du pays, en attendant que d’autres lâchent du lest et fassent abstraction d’égos personnels défédérateurs.

Ralliant, donc, les rangs des ARIH déjà constituées, les opérateurs des structures d’hébergement touristique de la région ont élu, Said Reddad Président en attendant la constitution du Bureau qui ne va pas tarder à voir le jour très prochainement. Cette confiance du collectif hôtelier investie en Said Reddad a minutieusement été réfléchie, en regard de ses compétences professionnelles cumulées des années durant au sein de sa famille quasi orientée hôtellerie, de père en fils. C’est aussi une confiance en ses capacités de fédérateur, jouissant de l’estime de tous ses collègues.

Déjà la région, bénie par une richesse écologique monumentale, a besoin que toutes les provinces qui la composent de parler de la même voix pour combiner son offre en termes de tourisme de nature, de villégiature, de sports de montagne, de tourisme de randonnée, de famille, etc. Une opportunité qui exige une union régionale porteuse. Une image d’ensemble pour un produit unique.

Encore que la région doit relever le défi en termes de capacités litières, de circuits nature et de montagne, notamment pour encourager le tourisme intérieur, vu que la région en a la vocation, d’autant plus desservie par autoroute. Car, ne l’oublions pas, le potentiel naturel de Khénifra est unique et, à la fois, complémentaire de celui de Béni-Mellal.

Read Previous

Unis en musique pour l’Afrique

Read Next

L’OACI contre la restriction africaine des voyages aériens

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular