9 décembre 2022

« Newstalgia » made in Morocco

Et si la « newstalgia », nouveau concept vacances qui se concilie rapidement les opérateurs du voyage (https://www.ladn.eu/nouveaux-usages/newstalgia-nouveau-visage-nostalgie/), était un segment porteur notamment au Maroc, à travers une offre présente du passé dont les traces matérielles et immatérielles existent chez nous à profusion ? Bien entendu, des voyagistes marocains mettent en vente plusieurs circuits culturels intéressants puisant dans la civilisation marocaine, comme le circuit des Sépharades, par exemple, qui va sur les traces des juifs marocains en organisant des périples dans les principales où la mémoire judéo-marocaine est vivante, celui des Kasbahs pour les grands airs du sud, etc.

Vraisemblablement, les voyages Newstalgia au Maroc seraient une niche très porteuse par les temps qui courent s’ils sont bien sûr disponibles et capitalisés. Pourquoi pas ? Un raid de 48h à dos de dromadaire et séjour en bivouac Deluxe, dans les environs de Ouarzazate serait très tentant pour une clientèle avide d’évasion après des mois de privation. Voyages culinaires aussi à travers la gastronomie marocaine par déclinaison des spécialités régionales et de terroir des destinations. Des circuits à proposer en Art, culture, musique… Ou encore emprunter les anciennes routes prises par les voyageurs d’antan au Maroc, tels Majorelle ou St Exupery. Revivre des instants épiques en visitant la cité du cinéma de Ouarzazate pour se remémorer les fameuses séquences immortelles du film Les Gladiateurs et plein d’autres blockbusters. Pourquoi pas ?

Dans un Maroc riche en opportunités de visites et circuits de légende, les acteurs touristiques n’ont plus le droit de rester centrés sur les offres usées des voyages classiques mais sur d’autres innovantes et adaptées post-Covid, basées sur l’idée que la «niche existante mais inexploitée » qui suffit à attirer une cliente avide de l’autrement, la fidéliser et engager d’autres segments de visiteurs pour vivre de nouvelles expériences. En effet, il faut désormais proposer une expérience touristique à 360 degrés aventure, mémoire historique et rêve nostalgique, de la promesse faite en amont à la fidélisation en aval, en passant par le renforcement émotionnel de la phase de découverte. Chaque moment devient précieux, particulièrement en temps de présence sur le territoire. Pour y parvenir, les opérateurs se doivent de travailler avec d’autres partenaires experts afin de ré-enchanter l’expérience vécue.

En fait, offre nouvelle expérience, rêve de maintenant sur la nostalgie du passé. Un beau mariage touristique.

Read Previous

Conseil d’administration de l’ODCO

Read Next

Jadali Hotel & Spa, nouveau hôtel urbain à Marrakech

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular