6 décembre 2022

Célébration à Ifrane de la Journée Internationale des Zones Humides

En célébrant la Journée des Zones Humides placée cette année sous le thème : « Agir pour les zones humides, c’est agir pour l’humanité et la nature », l’Association des Amis du Val d’Ifrane pour la protection de l’environnement et l’écotourisme en collaboration et le Club UNESCO Atlas Maroc ont organisé une journée de sensibilisation pour la protection des Zones Humides au niveau du Parc National d’Ifrane et ce, le Jeudi 03 et Vendredi 04 février 2022 d’abord au niveau du plan d’eau  Amghass III ensuite, au niveau du plan d’eau de Zerrouka1 relevant du Pachalik d’Ifrane.

Dans ce cadre, le plan d’eau d’Amghass III relevant de la collectivité territoriale d’Oued Ifrane a été au rendez-vous jeudi 03 février avec une journée de sensibilisation sur l’intérêt des zones Humides organisée par le Club UNESCO Atlas Maroc et l’Association des amis du Val d’Ifrane au Profit d’une vingtaine d’élèves des deux sexes de l’école Chaimae d’Azrou avec le Concours du Centre National d’Hydrobiologie et de Pisciculture et des pécheurs amateurs du No Kill rencontrés sur place qui ont donné d’ample information sur le Rôle du CNHP et sur la pêche No Kill.

Par ailleurs, une vingtaine de jeunes élèves filles et garçons de l’école Sapin de la ville d’Ifrane ont participévendredi 04 février aux activités programmées par l’Association des Amis du Val d’Ifrane et le Club UNESCO Atlas Maroc pour cetteseconde journée de sensibilisationportant sur l’organisation d’une campagne de nettoyage du plan d’eau Zerrouka I classé Site Ramsar, d’un atelier de dessin etd’une séance d’observation des oiseaux d’eau vivant dans ce site d’Intérêt Biologique et écologique (SIBE).

Aussi, une pétition appelant à la protection et à la préservation des Zones humides du Moyen Atlas et du parc national d’Ifrane en général et de la Zone Humide de Zerrouka I classée zone RAMSAR en 2019 en particulier a été lancée notamment par l’Association des Amis du Val d’Ifrane le 02 Février 2022 et sera destinée aux décideurs concernés par la cause environnementale en général.

Pour Mr M. Halim Directeur du Sapin, les activités ludiques développées lors de cette journée ont mis les élèves directement en contact avec l’environnement et avec l’impact négatif malheureusement de l’être humain sur l’environnement.

Pour lui, c’était là une occasion pour les enfants de voir ça de prêt et une occasion aussi pour lancer un appel de détresse parce que, avait-il conclut, il faut éveiller les consciences pout sauver ce qu’il reste à sauver encore.

Au nom des organisateurs, Mr Abdelali Adnane Président du Club UNESCO Atlas Maroc, a tenu de préciser que ces journées organisées à Amghass III et Zerrouka I visent à sensibiliser les enfants sur l’intérêt des zones humides pour la faune, la flore et pour l’humanité en général et dans ce sens avait-il ajouté, « nous avons incité les enfants à participer à la préservation de ces zones humides par des Eco-gestes 

Cette journée commémorative et de sensibilisation bien réussie a été organisé en partenariat avec le Parc National d’Ifrane, le Centre National d’hydrobiologie et de pisciculture d’Azrou, le Conseil Urbaind’Ifrane, la société de Propreté Citoyenne ARMA et avec le concours de Département du Développement durable du Ministère de la Transition énergétique et du développement durable et sa Direction régionale de Fès-Meknès.

A noter que cette année 2022, la célébration de la Journée mondiale des zones humides revêt une importance particulière. En effet, le 30 août 2021, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution 75/317 proclamant le 2 février « Journée mondiale des zones humides »

Aussi, il y’a lieu de souligner que près de 90% des zones humides de la planète ont été dégradées depuis les années 1700, et les zones humides disparaissent aujourd’hui trois fois plus vite que les forêts. Or, les zones humides sont des écosystèmes d’une importance cruciale qui contribuent à la biodiversité, à l’atténuation et à l’adaptation au changement climatique, à l’approvisionnement en eau douce, aux économies mondiales et à bien d’autres choses encore.

De ce fait, Il est urgent de sensibiliser l’opinion publique nationale et internationale aux zones humides afin d’enrayer leur disparition rapide et d’encourager les actions de conservation et de restauration.

Mohammed Drihem

Read Previous

Nouveau goût Coca-Cola sans sucre

Read Next

Tarifs promo St Valentin à l’Oberoi Marrakech

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular