29 novembre 2022

Un CPT pour Larache

Aujourd’hui , mercredi 02 mars, La destination Larache a rendez-vous avec une date historique dans la co-construction associative professionnelle : la création de son CPT. Bien que Larache au positionnement balnéaire privilégié n’attire pas tellement d’investissements touristiques, comme planifié dans le cadre du Plan Azur qui parlait même de station touristique future, n’empêche que l’ambition des autorités et acteurs touristiques, qu’ils soient hôteliers, restaurateurs, transporteurs touristiques, etc, verse dans la redynamisation de la destination au capital historique et naturel intéressant mais insuffisamment capitalisé. Heureusement que les investisseurs qui y ont cru et continuent d’y croire, ont pris leur courage à deux mains en réalisant de beaux projets touristiques intégrés, digne de la valeur de cette destination à part, tel le complexe Lixus Beach Resort, un club premium très plébiscité par les clients et qui connaît un taux de retour appréciable, chez les familles comme chez les individuel, corporate et groupes. Voir émerger des unités similaires, c’est rendre à la destination ses marques de valeur.

En effet et dans le cadre d’une attractivité plus importante, le Gouverneur de la province a réuni les professionnels de la région et le CRT Tanger-Tétouan Al-Hoceima pour structurer l’action professionnelle locale à travers la création d’un Conseil Provincial du Tourisme chargé de l’expertise qu’il faudrait. Les profils ne manquent certainement pas pour la présidence et le Bureau , comme Hamza Bouafia, un jeune professionnel au parcours professionnel honorable et réellement porteur. Actuellement Directeur Général du Lixus Beach Resort, il a prouvé qu’il est un excellent marketteur de la destination dans son ensemble et ne manque pas de courage dans l’investigation intelligente de nouveaux marchés et segments, bien que l’offre en infrastructures touristiques n’aide pas tellement dans l’effort de promotion. Sans complaisance aucune ni parti-pris, il présente le parfait candidat pour booster l’action associative promotionnelle du futur CPT de Larache, si toutefois il se présente, bien sûr.

A l’instar du CPT Essaouira, par exemple, le CPT Larache, les deux étant balnéaires, on pense déjà à une valorisation du produit, âprement défendu et correctement promu par un Président issu du tourisme et un Bureau qui l’est autant, afin d’apporter une valeur ajoutée insoupçonnée. S’ensuivra après la délicate opération de marketing de la destination qui peut-être favorisée par le soutien de l’Onmt dans le cadre d’un marketnig territorial porteur. Bien sûr, cela vaut également pour les autres destinations méritant un tel accompagnement précieux dont les répercussions se feront ressentir au niveau de l’économie touristique locale, l’offre d’emplois, de nouveaux investissements touristiques et une image plus embellie et attractive.

Read Previous

Al Akhawayn remporte la finale du CFA Institute Research Challenge

Read Next

Qui sera le délégué de l’ONMT à Tel-Aviv ?

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular