1 décembre 2022

A la découverte de la vallée de Dadès -Tinghir-

Située à 563 Km de Casablanca, à 84 Km de la ville de Tinghir et à environ 30 km de la bourgade de Boumalne Dadès, la vallée de Dadès est, pour moi, le plus beau site de la province de Tinghir.

Préservée et surprenante, la vallée de Dadès accueille les belles gorges du même nom à travers lesquels s’écoule l’Oued Dadès. Elles tracent leur chemin à travers les montagnes sur 200 km jusqu’à creuser ces gorges colossales qui peuvent atteindre 500m sur 60 km. Avant d’arriver à l’entrée des gorges, on s’arrête à Tiguayine, un site situé à 12 km de notre point de départ de Boumalne Dadès, pour admirer des traces de dinosaures.

Il faudra traverser les parcelles de terrain cultivées de légumes, de céréales et de quelques arbres fruitiers puis un petit sentier avant d’arriver devant une falaise. Autrefois argileuse, cette falaise retient les traces de dinosaures identifiés par les chercheurs comme étant des sauropodes ayant vécu entre le Jurassique moyen (201 à 145 millions d’années) et le crétacé supérieur (-145 à -66 millions d’années).

Les pattes de singes: paysage rocailleux époustouflant 

On continue jusqu’au Canyon de Miguern. Le paysage de hauts plateaux calcaire couleur ocre apparaît au milieu d’arbres dégarnis de leurs feuilles en cette fin d’hiver. De petits villages berbères apparaissent plus loin. On s’arrête au Canyon où on aperçoit des falaises calcaire couleur ocre dont la forme rappelle celle des pattes de singe (Monkey fingers). Les pattes de singe se trouvent à 15 Km de Boumalne Dadès. Ce paysage rocailleux est aussi appelé « cerveau de l’Atlas »

On continue notre route jusqu’aux belles gorges de Dadès. On parcourt la route sinueuse de Tissadrine, très appréciée et très fréquentée par les amoureux de motos et les essais automobiles. Construite dans un profond ravin de plusieurs mètres, la route rallie la vallée de Dadès à M’semrir. Arrivés aux belles gorges de Dadès, on se balade en voiture et on exulte devant ce paysage époustouflant de séries de gorges traversées par l’Oued Dadès qui rafraîchit l’atmosphère.

La vallée des Roses: centre économique de la province de Tinghir

On reprend la route de Tissadrine pour rejoindre la N10 et rouler jusqu’à Kelaat M’Gouna dans la vallée des roses. Cette vallée connue pour son Moussem des roses en mai est irriguée par l’Oued M’goun qui prend sa source dans le Haut Atlas. Havre de paix au milieu d’un paysage aride, la vallée est également un centre économique important grâce à son produit phare; la rose et ses dérivés.

Nombreuses sont les boutiques de produits cosmétiques et de distillerie de roses qui proposent des produits aux touristes et aux grossistes. Le lendemain, on quitte Boumalne Dadès pour Zagora dans le sud. Sur notre chemin, on s’arrête dans le village d’Imider où on visite le centre de formation professionnel dans l’artisanat hébergé dans la Kasbah rénovée d’Imider.

La Kasbah d’Imider: des bijoux berbères par les femmes du village

Ce centre tenu par des femmes du village, leur permet de perfectionner leur apprentissage de création de bijoux en argent. Pour le moment, elles travaillent un métal acheté de Marrakech en attendant l’arrivée de l’argent de la mine d’Imider exploitée par Managem, filiale de la SNI (Al Mada). Très sympathiques, les femmes de la coopérative nous ont accueillies à bras ouverts. De très beaux bijoux en métal sont proposés à la vente par les femmes d’Imider. Elles retracent, par le biais de leurs créations, le patrimoine Amazigh millénaire dans la bijouterie en argent.

Wiam Markhouss

Read Previous

Aéroport Med V récupère 72% de son activité

Read Next

Marocotel 2022 sous le signe du Renouveau

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular