6 décembre 2022

Roca lance de nouveaux articles économes en eau au Maroc

Du nouveau dans l’équipement sanitaire économe en eau et dont la cible est également les entreprises hôtelières. Le groupe Roca, en collaboration avec Veolia Water Technologies Ibérica, vient en effet de lancer un nouveau programme d’économie d’eau reposant sur deux procédés industriels extrêmement durables : le premier procédé est relatif à la production de porcelaine vitrifiée et l’autre concerne la robinetterie. Très économes en eau, ces deux nouveaux procédés seront déployés au niveau de l’unité de production de Roca située à Settat (Maroc) et de l’usine de Eskisehir (Turquie).

Ces projets, qui seront bientôt dupliqués au sein des autres unités de production du groupe, aspirent à la réalisation de deux objectifs : celui de réduire les effets du stress hydrique au sein des zones où le groupe Roca opère et celui de l’optimisation de l’utilisation circulaire de cette précieuse ressource qu’est l’eau. Il convient de souligner que les productions classiques de la porcelaine vitrifiée et des robinets sont toutes deux extrêmement hydrophiles. D’où l’intérêt de recourir à ces nouveaux procédés.

Conseillé par Veolia Water Technologies Ibérica, Roca Group a mis en place une stratégie d’eau circulaire qui consiste à réduire l’utilisation de cette ressource précieuse au niveau de l’ensemble de la chaîne de fabrication. Ainsi donc, cette stratégie permet d’éviter l’utilisation de sources d’eau douce lorsque cela n’est pas nécessaire, de recycler l’utilisation des ressources hydriques, d’en contrôler numériquement l’utilisation, de mesurer les volumes d’eau utilisés et d’en adapter la qualité pour chaque utilisation particulière. De manière générale, ce projet s’articule autour du système des 6 R : Réutiliser, Recycler, Récupérer, Régénérer, Reconstituer et, par conséquent, Réduire la consommation d’eau douce.

Lors d’une première phase, le groupe Roca prévoit, après le déploiement de ses deux projets pilotes, de réaliser un audit au niveau de ses deux usines de production de porcelaine vitrifiée et de robinets de Settat (Maroc) et de Eskisehir (Turquie). Pour rappel, ces deux usines sont situées dans deux régions du monde qui sont constamment sujettes aux stress hydriques. Cette première phase, qui se déroulera courant 2022, se soldera par deux audits physiques.

La deuxième phase du programme sera suivie d’un ensemble de recommandations, mais aussi d’une série d’améliorations qui seront implémentées au niveau des processus et des équipements habituellement utilisés au sein des usines de Settat et de Eskisehir. Ces améliorations seront par la suite étendues au reste des usines Roca. Une feuille de route finale sera enfin établie : elle aura pour objectif d’aider Roca à atteindre l’entière neutralité en eau dans les cinq prochaines années.

En outre, le groupe Roca encourage fortement les initiatives de solidarité via la Fondation «We Are Water», et ce dans l’objectif de contribuer à résoudre les problèmes qui sont liés aux pénuries d’eau et d’assainissement qui subsistent à travers le monde.

Read Previous

Face à la crise, les artisans casablancais se détournent du tourisme et explorent de nouvelles niches

Read Next

Le Groupe Marjane réactive sa plateforme e-commerce solidaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular