6 décembre 2022

Le CRT Casablanca Settat reçu par le Président du Conseil de la Région

M. Abdellatif Maazouz, Président du Conseil de la Région a reçu, mardi 22 mars, les membres du bureau exécutif du CRT Casablanca Settat au siège du CRTCS, sis au quartier Habous.
Le but est d’échanger sur la vision du développement touristique de la région axée sur le tourisme d’affaires et balnéaire, les croisières, les loisirs et le tourisme rural.
Le Conseil Régional du Tourisme de Casablanca Settat a également signé une convention avec le Conseil de la Région sur une durée de deux ans
M. Abdellatif Maazouz, Président du Conseil de la Région Casablanca-Settat a reçu, mardi 22 mars 2022 au siège du conseil au quartier des Habous, le Président du Conseil Régional du Tourisme M. Othmane Cherif Alami ainsi que les membres du Bureau Exécutif.
Cette nouvelle approche a pour but de créer plus d’attractivité de la destination au service des résidents de la région, des touristes nationaux et internationaux. Cela se concrétisera notamment par l’identification et la valorisation des pôles d’intérêt de la Région. D’ailleurs, le Conseil de la Région est conscient du rôle capital du secteur touristique dans la création de richesses. Pour M. Abdellatif Maazouz, le tourisme peut contribuer fortement à améliorer le cadre de vie des résidents, générer des recettes supplémentaires et accroître la création d’emplois. M. Alami, Président CRTCS, a tenu, dans ce cadre, à rappeler les potentialités touristiques de Casablanca et de la région. «Casablanca est certes la 1ère destination du tourisme d’affaires. Mieux que cela : la région est dotée de plusieurs niches à développer comme le tourisme rural, les croisières et le tourisme balnéaire grâce à notre littoral de 200km de plages», déclare le président du CRT Casablanca Settat. M. Maazouz insiste, pour sa part, sur l’animation en tant qu’élément central du développement touristique de la région. Il s’agit notamment de l’animation culturelle, sportive, gastronomique et celle qui gravite autour du patrimoine matériel et immatériel de Casablanca. «Il est temps de réconcilier les marocains avec Casablanca», souligne M. Maazouz. Cette réconciliation passera sans doute par le développement de l’animation.
Les membres du bureau du CRTCS ont évoqué, à leur tour, certaines actions intéressantes à mettre en place pour réconcilier les marocains avec Casablanca et toute la région. Activités culturelles, gastronomie et night life sont, pour les membres du bureau, les atouts essentiels à mettre en valeur dans la région qui accueille la capitale économique du royaume. Enfin, il est à noter que le Conseil Régional du Tourisme de Casablanca Settat a signé une convention avec le Conseil de la région sur une durée de deux ans relative aux années 2021 et 2022.

Read Previous

Ramadan au Mazagan

Read Next

Air Arabia opère un nouveau vol direct Barcelone-Oujda

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular