9 décembre 2022

Binter augmente, cet été, le nombre de ses sièges vers le Maroc

Grâce à l’Onmt, la compagnie aérienne espagnole Binter augmente son nombre de sièges vers le Maroc pour l’Été 2022, soit + 34.000. A côté de Marrakech et Agadir, Fez sera également reliée à Las palmas par 2 rotations par semaine. Grande nouveauté : Dakhla et Guelmim seront reliées à Las Palmas par des vols hedomadaires directs

Dans le cadre du partenariat stratégique qui lie l’ONMT et la compagnie aérienne espagnole Binter, pierre angulaire du transport aérien des Îles Canaries, Binter non seulement réinjectera sa capacité habituelle d’avant Covid sur le Maroc mais renforcera ses liaisons au départ de Gran Canaria et Tenerife avec plus de 34.000 sièges contractuels pour l’Été́ 2022.

Pour Adel El Fakir, DG de l’ONMT « l’objectif est d’assurer une meilleure desserte aérienne point à point sur tous les aéroports du Maroc et d’ouvrir de plus en plus le pays sur le monde  afin de faciliter l’accés à la destination des touristes quelque soit la compagnie qu’ils choisissent ».

Ainsi, la compagnie Bintrer reliera dès cet Été 22, la ville de Marrakech avec l’île portugaise de Madère (Funchal) à raison de deux fréquences hebdomadaires à partir du 3 juillet et jusqu’au 25 septembre 2022, les jeudis et dimanches. Cette nouvelle route permettra aux voyageurs de l’archipel portugais de se rendre directement et plus aisément à la cité ocre, et facilitera la découverte de Marrakech aussi bien en city break que pour des longs séjours, ou d’en faire le point de départ de circuits.

Toujours dans sa lancée d’expansion, Fès sera également connectée pour la première fois à̀ Las Palmas avec deux rotations par semaine et ce pour dresser une passerelle entre l’archipel canarien et la ville millénaire. Autres nouveautés : la ligne Las Palmas-Guelmim ainsi que Las Palmas-Dakhla. A rappeler que l’archipel regorge d’un potentiel important de touristes pour le Maroc aussi bien de résidents locaux ainsi que de passagers en escale en provenance de l’Europe du Nord, des USA et de l’Amérique latine.

Read Previous

Retour timide de l’évènementiel à Casablanca-Settat

Read Next

Workshop consacré au Label « Géoparc Mondial UNESCO » pour le Massif de Zerhoun

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular