2 février 2023

Visite du Moyen-Atlas: Khénifra, lac Aguelmam Azegza et les sources d’Oum Errabiâ

Khénifra se situe dans le Moyen-Atlas à 265 Km de Casablanca via l’autoroute A8 jusqu’à Bejâad puis accessible par la R710. Cette province se targue d’un écosystème naturel époustouflant composé de paysages naturels verdoyants grâce aux sources abondantes d’Oum Errabiâ, aux lacs notamment Aguelmam Azegza, sa cédraie et sa faune et flore d’exception…

Autrefois capitale de la tribu berbère des Zayanes, Khénifra se caractérise par une richesse historique sans précédent. Le Sultan Almoravide Youssef Ibn Tachfine (1009/1106) a fait construire à Khénifra, la Kasbah Moha Ou Hamou Zayani qui sera rénovée par le sultan Alaouite Moulay Ismail (1672/1727). Khénifra a aussi abrité la prestigieuse Zaouia Dalaïlia devenue un centre de rayonnement culturel dans le Moyen-Atlas avant sa destruction en 1688 par le Sultan Alaouite Moulay Rachid ou encore Ighrem Oussar, une ville ayant connu un grand développement dont témoignaient les belles maisons, mosquées et fondouks. Elle a été détruite par les mérinides en 1262. L’attrait de la région n’est plus la découverte des quelques vestiges de la civilisation des zayanes mais plutôt des atouts naturels de cette belle province du Moyen-Atlas.

Lac Aguelmam Azegza: joyau du Moyen-Atlas entouré de la cédraie d’Ajdir

Quelques maisons d’hôtes ont été développées par les investisseurs touristiques sur la route séparant la ville de Khénifra des sources d’Oum Errabiâ situées à 45 Km de la ville. Le lac Aguelmam Azegza, qui signifie en berbère lac vert, se trouve à 32 Km de Khénifra soit 13 Km avant les sources d’Oum Errabiâ. Une route de 2 Km récemment goudronnée (en 2021) permet d’accéder dorénavant facilement au lac naturel d’une superficie de 40 ha et de 9 m de profondeur. Cet espace vierge, épargné jusque-là par le tourisme de masse, a été partiellement aménagé par les autorités de la province. Un parking de 240 places et 40 bus touristiques avec un espace pour les personnes à mobilité réduite a vu le jour pour accueillir les visiteurs. Il est relativement excentré du lac afin de créer un espace de promenade piétonne. Des sanitaires et des toilettes ont également été bâtis dont la construction est durable respectant ainsi l’environnement naturel. Les poteaux d’électrification de la zone de 62 ha ont été inspirés dans leur fabrication de la forme du cèdre. Aujourd’hui, un espace de détente et de jeux pour enfants, des places, un centre et des bureaux d’accueil, un centre d’interprétation de la région et des espaces dédiés aux nourrissons et aux enfants ont été créées pour mieux accueillir les visiteurs.

Un avenir touristique prometteur pour ce site naturel

Cette infrastructure de base permettra de développer l’attrait touristique pour le lac Aguelmam Azegza mais aussi le préserver en tant qu’espace écologique. Ce joyau du Moyen Atlas à 1474 m d’altitude est entouré de la grande cédraie d’Ajdir abritant également des oiseaux migrateurs et des singes. L’aménagement de cet écosystème naturel incroyable ouvert au pique-nique et à la randonnée, va permettre d’améliorer l’attrait du site pour les visites touristiques. Les habitants se débrouillaient tant bien que mal pour profiter d’un minimum de revenus touristiques. Des baraques de fortune le long du lac proposaient aux visiteurs du thé, du café et des tajines cuits au feu de bois. Des enfants sur la route vendaient le pain fait maison pour quelques dirhams. Avec la réalisation de cette infrastructure de base, les habitants pourront bénéficier à terme d’emplois et de revenus réguliers grâce à l’afflux de visiteurs. A l’avenir, l’aménagement du site pourrait attirer des investissements hôteliers et de restauration créant encore plus d’emplois dans ce site magnifique.

Les sources d’Oum Errabiâ: l’eau en abondance

Pas très loin du lac, se trouvent les sources d’Oum Errabiâ. Afin d’y arriver, il faut revenir sur la route principale en bon état et parcourir une douzaine de kilomètres. Abondantes lors des années de bonne pluviométrie, elles constituent plus de 20 sources à débit très fort (14m3 / sec) et accueillent un lac d’une superficie utile de 1000 m² environ. Il abrite une végétation aquatique émergée, une faune diversifiée et des oiseaux migrateurs. Les visiteurs peuvent admirer les cascades des sources à partir de huttes de fortune aménagées par les locaux pour l’accueil des visiteurs. On peut y déguster un tajine ou un thé. Le long de l’allée sur la route menant vers le parking, des commerces proposent des produits de terroir, importés d’autres régions du pays pour la plupart, ainsi que de l’artisanat de la région. Acheter un petit souvenir ou déguster un produit du terroir est une manière d’aider financièrement les commerçants des sources d’Oum Errabiâ en attendant de bénéficier à leur tour d’un aménagement digne de ce nom.

W.A

Read Previous

Nouvelles enseignes à Anfaplace

Read Next

Marathon Artistique de Rabat (6-8 mai 2022)

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular