29 novembre 2022

Grande Hiloula de Meknès, hommage à la mémoire historique maroco-juive (18-19 mai)

Meknès entend se replacer dans son rôle de destination incontournable forte d’un potentiel de niches insuffisamment exploitées, particulièrement en tourisme de nature et de culture. Vivier impérial millénaire, elle compte actionner le levier civilisationnel pour faire revivre ce patrimoine longtemps demeuré en léthargie, si ce n’était la plupart du temps que par bribes très peu représentatives de son immensité. Un socle forgé à travers les temps qu’elle ambitionne de ressusciter, revaloriser et recapitaliser touristiquement parlant.

Déjà sa mémoire civilisationnelle est si pleine dont elle s’interdit d’oublier. L’exemple d’un pan important de sa civilisation judéo-marocaine est, en effet, un produit d’appel sur lequel des forces vives du tourisme à Meknès se penchent sérieusement pour le valoriser dans la durée, en collaboration avec des membres influents de la communauté juive internationale et l’appui précieux de Serge Berdugo, Secrétaire Général du Conseil des Communautés Israélites du Maroc.

Il s’agit d’un événement phare placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI qui aura lieu les 18 et 19 mai et auquel de grandes personnalités internationales y prendront part. Il fera certainement date dans la coopération maroco-juive, une restitution historique que les bonnes volontés de la destination, marocaines et juives fortement impliquées : « Hilloula des Tsadikim de Meknès », pour le succès duquel d’éminentes figures se sont mobilisées, à savoir : Hamalakh Rabbi Rephael Berdugo, Rabbi Daoud Boussidan, Rabbi David Hassine, Rabbi Haim Messas, Rabbi Haim Mrejen, Rabbi Schemouel Toledano Ben Yaacob, Rabbi Yossef Bahtit (Moul el Karma) Rabbi Abraham Ben Yuli. Une occasion pour la reprise de la traditionnelle Hilloula de Lag Ba Omer.

Le programme est assez diversifié et original, comprenant l’inauguration du cimetière historique juif du Mellah (El Meaara ) après sa réhabilitation, l’inauguration également du Musée du Mellah de Meknès. Tel que le souligne Serge Berdugo, Le cimetière Juif du vieux mellah de Meknès a été créé en 1682 sur un terrain cédé à la communauté juive par le Sultan Moulay Ismaël en 1679 et restera en activité jusque les années 1925. Après sa fermeture cette nécropole où sont inhumés des rabbins illustres et des Tsadikims (Saints) continuait jusqu’aux années 1960 à recevoir les pèlerinages et les cérémonies religieuses de la communauté.

A l’abandon depuis plusieurs décennies, ce cimetière a fait l’objet d’une profonde restauration dans le cadre de l’extraordinaire opération « Les Maisons de la Vie » initiée en 2010 par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que D… l’assiste, qui a permis a la préservation et la rénovation de 180 nécropoles juives du Maroc.

Les travaux ont duré plus de 10 années du fait de la présence de sépultures insérées dans les remparts de Moulay Ismaël classés monuments historiques et à la procédure d’expulsion, de plusieurs familles de squatters.

Moment solennel avec l’ouverture officielle, fin d’après-midi du 19 mai, de la Hilloula des Tsadikims de Meknès accompagnée d’allumage des bougies, bénédictions prononcées par les grands Rabbins pour Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, avant de donner libre cours aux festivités traditionnelles de la Hilloula animées par Maxime Karoutchi et les Paytanim.

Le lendemain (19 mai), place à à l’organisation d’un colloque sur « la spécificité culturelle du judaisme de Meknès », dont les travaux se dérouleront au Centre Culturel Lamnouni avec l’intervention inaugurale de Serge Berdugo, suivie par l’allocution de Moshe Bar Asher, : Professeur émérite de l’Université de Jérusalem et Président de l’Académie de la langue Hébraïque ainsi que celle d’El Malakh Rabbi Raphael Berdugo un éminent Rabbin. D’autres interventions tout aussi importantes :
-Yolande COHEN: Professeure d’histoire contemporaine à l’Université du Québec à Montréal : « Deux mellahs à Meknès pour une communauté en pleine mutation ».

-Rav Ariel MESSAS: Rabbin synagogue Magen David- Ahavat Shalom – Paris. « L’incroyable Histoire de l’édition des Ouvrages de Rabbi Raphael Berdugo».

-Maury AMAR; Auteur de plusieurs ouvrages sur la jurisprudence du rabbinat de Meknès et Fès: « Les Takanots des Rabbins de Meknès».

-Yossef TOLEDANO: Auteur de plusieurs ouvrages de référence sur le Judaïsme de Meknès « Histoire de la Communauté juive de Meknès à travers 3 personnalités : le Président Joseph S. Berdugo, Rabbi Baroukh Toledano et Rabbi Yossef Messas.

-Rav Yehouda BERDUGO: Rabbin Aumônier, « Le Haut Tribunal Rabbinique sous le grand Rabbin du Maroc, Rabbi Yeoushoua Berdugo ».

– Mohammed HATIMI: Professeur d’enseignement supérieur à l’Université de Fès.« La Fierté d’être Juif Meknassi ».

-Driss KHROUZ: Directeur général de la Fondation Esprit de Fès et du Festival des musiques sacrées – Modérateur.

Read Previous

Code-share entre la RAM et Emirates opérationnel fin mai

Read Next

5ème édition du FITAM 2022, pour un tourisme réinventé et résilient

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular