9 décembre 2022

Le temps d’une Qassida à Casablanca (8-10 juin) 

Après avoir mis le livre à l’honneur lors de son festival littéraire « Livre en fête du 18 au 20 février 2022, l’Institut français de Casablanca célèbrera la poésie marocaine, arabe et francophone, quelle que soit sa forme d’expression, du mercredi 8 au dimanche 12 juin 2022, en compagnie de Soukaina Habiballah, Mathias Enard, Maram Massri et Yassin Adnan.

Ces festivités seront l’occasion d’une programmation d’activités, d’animations et de moments créatifs pour tous les âges avec un concours, des tables rondes et des ateliers d’écriture.

L’évènement s’articulera autour de 5 temps forts :

Mercredi 8 juin à 19h30 : Un récital de poésie autour des œuvres présentées dans « l’Anthologie de la poésie palestinienne d’aujourd’hui » dont les textes ont été choisis et traduits par Abdellatif Laâbi.

Lecture performée en musique par Hakima Kerdoun, Maram Massri et Yassin Adnan.

Jeudi 9 juin à partir de 18h : Une soirée micro-libre « Scène ouverte poétique » animé par Yassin Adnan, qui permettra aux amateurs et aux passionnés de partager leurs textes poétiques spontanément, et aux curieux de venir écouter des poèmes dans un espace ouvert où règnera la bienveillance, l’inclusion et le non-jugement.

Cette soirée sera suivie d’une carte blanche offerte à 3poétesses et poètes d’exception qui viendront performer leur poésie à voix haute : Yassin Adnan, Maram Massri et Mouna Ouafik.

Enfin, une projection du documentaire « Je me soulève » d’Hugo Latulippe conclura la soirée.

Vendredi 10 juin à 19h : Deux rencontres littéraires seront proposées, pour mettre en lumière deux parcours de talent.

Une première, à 19h, autour de l’œuvre de la poétesse Maram Massri, figure incontournable de la poésie arabe contemporaine, publiée aux éditions Bruno Doucey. Cette rencontre sera suivie d’une performance de lecture poétique musicale ;

Une seconde, à 20h, autour de l’œuvre, saluée par la critique, de Mohammed Hmoudane, notamment « Devenir » publié aux Editions Le Fennec.

Samedi 11 juin à 19h30: La performance “Dodo ya momo do”, de et avec, Soukaina Habiballah (en avant- première du festival d’Avignon), mise en scène de Henri Jules Julien, son et lumière de Zouheir Atbane

Une performance bilingue et un dialogue entre les versions arabes et françaises des poèmes performés par la poétesse, et des berceuses marocaines collectées dans toutes les langues du pays.

Dimanche 12 juin à 11h : Un brunch littéraire autour de l’œuvre de Mathias Enard et de Soukaina Habiballah, modéré par Soundouss Chraibi journaliste à TelQuel et responsable éditoriale de la rubrique Qitab.

Pour aller plus loin, un concours de poésie audio est organisé du 8 juin 2022 au 30 juin 2022 minuit (jour inclus) permettra aux participants de gagner de nombreuses surprises. Pour cela, il suffit d’envoyer l’enregistrement vocal du poème à l’adresse mail : médiathèque-casablanca@ifmaroc.com selon la consigne de création suivante : Dans la rue, la cuisine, l’amour, l’art, la vie, la joie… 

Read Previous

Mission ADventure pour une expérience unique en plein désert

Read Next

Wellness Day façon Hyatt Regency Taghazout

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular