9 décembre 2022

Qualité des eaux de baignade été 2022

Vendredi 24 juin 2022, Leila Benali la Ministre de la Transition Energétique et du Développement Durable a présidé une conférence de presse consacrée à la présentation du programme National de Surveillance de la Qualité des Eaux de Baignade et du Sable, assuré annuellement par le Ministère de la Transition Energétique et du Développement Durable ainsi qu’à la présentation des outils d’information du public sur la qualité des eaux de baignade.

Lors de cette conférence, le ministère de la Transition énergétique et du développement durable a indiqué que le taux de conformité des eaux de baignade des plages marocaines aux normes de qualité microbiologique a atteint 88,14%.

Dans ce cadre assure-t-on dans ce rapport, « Sur les 493 stations de prélèvements, seules 430 ont fait l’objet d’un nombre suffisant de prélèvements pour le classement. Ainsi, 379 stations (soit 88,14%) ont été déclarées de qualité microbiologique conforme aux exigences de la norme marocaine NM.03.7.199 »,

Par ailleurs, 51 stations (soit 11,86%), déclarées non conformes pour la baignade au titre de l’année 2022, subissent l’influence des rejets d’eaux usées et/ou forte concentration de baigneurs, conjuguées à l’insuffisance des infrastructures d’hygiène et aussi aux changements climatiques, particulièrement en ce qui concerne les apports en eaux pluviales parfois polluées qui rejoignent directement les plages par le biais des cours d’eau », selon les résultats de ce rapport.

Ces 51 stations selon le rapport, sont réparties sur 23 plages appartenant à cinq régions côtières, à savoir Tanger-Tétouan-Al Hoceima (25), Rabat-Salé-Kénitra (11), Casablanca-Settat (11), Souss-Massa (03) et Dakhla-Oued Ed-Dahab (01).

Le document présenté lors de cette conférence de presse assure que le taux de conformité des eaux de baignade a maintenu une stabilité depuis 2017 et relève une hausse de la catégorie « suffisante » durant l’année 2021 en comparaison avec les années précédentes.

Toutefois, le ministère avertit que « certaines plages peuvent être déclassées si des mesures d’amélioration ne sont pas mises en place par les acteurs concernés ».

Dans son allocution prononcée à cette occasion, la ministre de la Transition énergétique et du développement durable, Leila Benali, a souligné que son département veille au suivi de la qualité des eaux et sables des plages précisant que la surveillance des eaux de baignade a concerné 493 stations réparties sur 186 plages (125 sur la façade atlantique et 61 en Méditerranée).

Lors de son intervention, la ministre a informé l’assistance que des outils ont été mis à la disposition des citoyens pour connaître la qualité des eaux de baignade, dont une application pour smartphones (Iplages) et le site web : labo.environnement.gov.ma.

A cette occasion, Mme Benali a hautement salué les efforts consentis par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, présidée par Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, qui accorde un intérêt particulier à la qualité des plages, à travers notamment les programmes « Plages propres », « Pavillon bleu » et « bharplablastic ». La Fondation, a-t-elle ajouté, est un exemple de l’action permanente en matière de sensibilisation et de coordination entre les différents intervenants, en vue de promouvoir l’attractivité de cet espace vital et sa participation à l’économie nationale.

A noter que les eaux de baignade des plages ont fait l’objet de surveillance du mois de mai à septembre 2021, à raison de deux campagnes de prélèvements et d’analyses par mois. Les sites de surveillance sont choisis en fonction de l’importance de la fréquentation, de la nature des lieux et des risques potentiels de pollution. Cette surveillance est organisée par le Laboratoire national des études et de surveillance de la pollution (LNESP), relevant du département du Développement durable.

Mohammed Drihem

Read Previous

Forte croissance touristique à Dakhla

Read Next

Année de l’Espagne à l’ISCAE

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular