8 décembre 2022

21ème édition du Festival National d’Ahidouss (5-7 août 2022)

Durant le week-end du 05 au 07 Aout Prochain, les mélomanes avides et passionnés par les chants et danses des montagnes de l’Atlas Marocains seront au rendez-vous avec la 21ème édition du Festival National d’Ahidouss prévu au cœur du Parc National d’Ifrane à Ainleuh au milieu des moyen montagnes du Moyen Atlas Marocain.

Organisée par le Ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication – Département de la Culture – et l’Association Taymate des arts de l’Atlas et le concours de la Province d’Ifrane et le conseil communal de Ainleuh, cette 21ème édition du Festival Nationa d’Ahidouss de Ainleuh connaitra la participation de 44 troupes d’Ahidouss venant de 15 provinces à savoir : Khemisset, Sefrou, Meknes; Ifrane; El Hajeb, Figuig, Boulmane, Khenifra, Fes, Tinghir, Guersif, Midelt, Benimellal, Taourirte et Taza.

Au programme de cette édition, trois soirées nocturnes animées chacune par une quinzaine de troupes d’Ahidouss, avec des hommages qui seront rendus à quatre poètes amazigh lors de la soirée inaugurale en plus de diverses autres activités programmées, dont des ateliers, des colloques et expositions de produits du terroir.

A noter que la ville de Ainleuh relevant de la Province d’Ifrane est située au cœur du moyen Atlas où elle présente un territoire vert, riche de ses hommes et son savoir-faire, aux portes de la forêt des cedres et du Parc National d’Ifrane. Elle s’étend sur 37.202 hectares, aux confins de la province d’Ifrane et de la région de Fès Meknès.

Située à 28 Km d’Azrou, à 47 Km d’Ifrane, à environ 95 Km de Meknès et à 105 Km de Fès, la ville de Aïnleuh compte un peu plus de 10.174 habitants (statistique 2004). Son économie repose principalement sur l’élevage et l’agriculture et elle constitue avec deux autres communes (Sidi El Mekhfi et Oued Ifrane) le caïdat d’Ainleuh.

Aussi, on ne peut pas parler de l’art d’Ahidouss et de son festival national organisé à Ainleuh depuis presque un quart de siècle, sans parler de l’Association Taymate des Arts de l’Atlas créée en Juillet 1999 par une pléiade d’amoureux de l’art d’Ahidouss qui a donné ainsi ; une nouvelle vie à un art en perte de vitesse et en voie de disparition encourager en cela par l’ancien ministre de la Culture Mohammed Achaari pour organiser une première grande soirée d’Ahidouss qui a duré un plus de trois heure au Théâtre National Mohammed V de Rabat Bondé de spectateurs amoureux de cet art populaire amazigh et de responsables qui ont suivi la soirée de bout en bout.

Sous l’impulsion du même ministre Mohammed Achaari, une convention de partenariat a été signé entre le ministère de la Culture et ce nouvelle Association Taymate des arts de l’Atlas signant ainsi l’acte de naissance du Premier Festival National de l’art d’Ahidouss de Ainleuh soutenu depuis déjà plus de 21 ans jusqu’à nos jours par le Ministère de la Culture.

A rappeler enfin que l’art d’Ahidouss est une pratique millénaire qui qui relève de notre patrimoine artistique marocain, une danse traditionnelle pratiquée par les tribus amazigh du Moyen Atlas et du Haut-Atlas marocains et dans laquelle des femmes et des hommes, forment des cercles ou arcs ondulants, accompagnées de chants en amazigh rythmés par le bendir.

Mohammed Drihem

Read Previous

Le Polo : la promotion touristique de la destination Maroc autrement

Read Next

Pour une gestion touristique ecofriendly

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular