2 février 2023

Casablanca patience…

Les Casablancais n’en peuvent plus d’être les otages permanents du surplus de chantiers bloquants. Partout des chantiers omniprésents par kilomètres, du moins les clôtures qui les entourent, sont devenues une réelle hantise pour les habitants de Casablanca et ses entreprises. Etouffement sur toute la ligne pour les usagers de la route, artères fermées, les commerces qui vendent moins à cause de petits passages étriqués depuis les clôtures, l’insalubrité causée par les travaux en discontinu et prolifération des charrettes tractées par ânes et mulets des vendeurs ambulants au langage et apparence impropres, etc. Bref, des chantiers qui s’éternisent amenant les Casablancais à détester leur métropole…

Casablanca peine à livrer ses ambitieux projets en en éternisant les chantiers. Une très lourde cadence des travaux est observée avec rareté visible de main d’œuvre parfois en pleines heures d’emploi. Des barricades improvisées sentant la misère à tout bout de champ, même sur l’allée de la Corniche. Des crevasses monumentales jonchent les routes de secours, souvent zéro bande pour les piétons. Mais Casablanca, en tant qu’espace urbain surpeuplé et perpétuellement en extension dans la périphérie soulève des interrogations légitimes : Si la capitale économique n’est pas encore pilotée par des données, quelle l’action intelligente réellement entamée dans le temps pour en accélérer le développement ?

Une ville réputée pour être une destination d’affaires qui ne dispose toujours pas de son palais des congrès digne de sa grandeur et de ses ambitions, est-ce raisonnable de se vanter qu’elle est appelée à devenir intelligente ? Une ville, vivant à longueur de journée des bouchons constants dans ses principales artères, vu les grands chantiers de travaux interminables un peu partout, qui n’est pas capable de trouver des solutions alternatives de soulagement des principales artères, pourtant  menant aux hôpitaux, aux administrations publiques obligées de fermer à 15 h, à différents points de rencontres pour rendez-vous affaires, ne peut prétendre à être une ville intelligents ou smart city quand elle se débat encore avec des contraintes d’infrastructure, en l’absence d’une politique urbaine efficace et réaliste.

Comme quoi, avoir un corps en bonne santé et être intelligent, c’est l’idéal. Etre smart et estropié… on vous laisse le commentaire!

Franchement, on ne voit pas de gestion rigoureuse et efficace des Grands Travaux de Casablanca ? Combien de Pib et d’emplois perdus entre temps ?…

Read Previous

Milléniaux et génération Z marocaine selon Hilton

Read Next

En attendant la Journée Mondiale du Tourisme

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular