8 décembre 2022

5ème édition du Forum International du Tourisme à Meknès (10-12 novembre 2022)

La 5ème édition du FITAM aura bien lieu du 10 au 12 novembre prochain à l’Hôtel de Ville de Meknès, sous le thème évocateur « Pour une résilience innovante du Tourisme à Meknès ». Programmée dès les premières semaines de cette année, cette nouvelle version du forum est néanmoins adaptée aux mutations touristiques régionales, nationales et mondiales, intervenant en plein mouvance professionnelle locale et le regain d’intérêt pour la destination. Ce qui porte à dire que le produit Meknès est en bonne voie de résilience grâce, d’abord, à la consolidation de produits de niche culturelle (tourisme juif entre autres), de loisirs (construction du plus grand parc d’attraction du Maroc) et naturelle incontestable mais insuffisamment valorisée.

C’est donc en plein contexte de foisonnement touristique que Mknès s’apprête à accueillir une cinquième édition du FITAM pas comme les autres où les différents ateliers de réflexion programmés auront tendance à contribuer à braquer les projecteurs sur l’offre touristique de Meknès pour plus de visibilité, le repositionnement de ses produits et les enjeux de réinventer un autre tourisme en phase avec les valeurs, les tendances des marchés et les politiques publiques nationales.

Trois thématiques vont faire l’objet d’échange dans les panels du FITAM. L’objectif est de produire des recommandations réalisables, spécifiques et qui peuvent faire de Meknès une terre de tourisme hospitalière, diversifiée et attractive. Ces thématiques feront l’objet de 3 panels regroupant des spécialistes, des professionnels et des acteurs institutionnels:

-Panel 1 : Spiritualité et culture de Meknès, des ressources pour un packaging touristique novateur : La destination de Meknès regorge de patrimoine soufi et de spiritualité qu’il importe en tant que professionnels de repositionner autrement dans les marchés mondiaux. Le moussem de Moulay Idriss, les Aissawa de Cheikh El Kamal ou les Hmadcha de Sidi Ali… sont des pratiques et des lieux saints qui survivent au regard des changements de notre monde moderne. Les intégrer dans des produits touristiques innovants, renouvelés en les reconstituant dans l’art et la tradition ancestrale va contribuer à la réinvention d’évènements touristiques et ainsi participer à une résilience innovante du tourisme. Les participants à ce panel vont inventorier, classer et analyser les forces, faiblesses et opportunités de développement de ce type de tourisme qui s’accommode avec les réalités du monde moderne et peut propulser l’industrie du tourisme marocain sur de nouvelles niches. Les cas à travers le monde sont éloquents (fiesta de los morros en Espagne, les pèlerinages des lieux saints en Europe, …). Réinventer le moussem Aissawa en tant qu’événement touristique, culturel et spirituel dans une ouverture sur les traditions de spiritualité du monde est une question qui mérite réflexion et analyse dans ce panel.

-Panel 2 : Repositionnement de la destination Meknès dans le marché national du tourisme : L’offre de tourisme culturel de Meknès doit être enrichie par une offre de tourisme de proximité pour les familles en mettant en évidence l’intérêt des enfants et des jeunes pour des apprentissages diversifiés, originaux et des découvertes singulières (éducation aux patrimoines, immersion dans l’art et artisanat locaux, découverte du patrimoine rural et agricole, écotourisme et agrotourisme, sports et loisirs…). Articuler l’offre des activités du territoire (aqua-land, équitation, VTT, randonnées, apprentissage d’une activité artisanale ou culinaire, urban dance…) dans un package à destination du tourisme familiale nationale pourrait renforcer l’attractivité de Meknès. La mission des participants est de dégager des orientations et préconisations de packaging touristique réalisables pour accompagner la mutation du tourisme de Meknès vers un tourisme intelligent, de terroir, de dialogue selon les ressources (écotourisme, tourisme rural, tourisme solidaire, sportif, séjours linguistiques…) en offrant une expérience enrichissante et inédite aux familles et aux jeunes marocains de développer leurs talons divers.

-Panel 3 : Patrimoine judaïque de Meknès, vecteur de développement du tourisme maroco-israélien : Une grande communauté de marocains de confession juive sont en Israël, dont une bonne partie est originaire de Meknès. Cette relation historique va certainement renforcer la dynamique de tourisme entre les deux pays à l’avenir.  Ce constat plaide pour une réflexion sur les formes et les démarches de mise en tourisme du patrimoine judaïque millénaire de Meknès, qui constitue une composante essentielle du tourisme culturel local. De plus, la réhabilitation du patrimoine de Meknès a intégré l’ancien quartier Mellah et Médina. C’est un monde de diversité sociale, culturelle et religieuse. Le Quartier Mellah. Ce quartier juif, avec son vieux cimetière et son patrimoine bâti préservé, est encore vivant. Il doit être pris en compte dans le montage d’un produit qui prend en compte l’anthropologie des comportements des visiteurs israéliens. C’est pourquoi il nous a semblé très important, même du point de vue de la spécificité de ce patrimoine, d’engager une réflexion entre les professionnels afin de mieux se préparer et ainsi réinventer l’histoire locale des juifs de Meknès, les lieux de mémoire et leur contribution dans la construction du Maroc d’aujourd’hui. Le tourisme culturel mondial est particulièrement très sensible à cet héritage culturel humain qui nous renseigne sur le passé de la cohabitation mais aussi permet de nous interroger sur le présent. Le montage de circuits thématisés, la production d’un nouveau répertoire d’interprétation touristique pour approcher les lieux de mémoire, de patrimoine et de vie quotidienne du quartier Mellah ancien et du nouveau Mellah démontre la forte cohabitation durant des siècles entre communautés religieuses juive et musulmane. De plus, la réflexion doit aborder les profils, les convictions, les comportements de ces nouveaux clients. De même l’implantation des lieux d’alimentation cacher, le patrimoine spirituel et de musique, les métiers et la connaissance léguée sont autant d’activités à revisiter.  Une nouvelle ingénierie touristique est à implanter sur le territoire pour mieux se préparer à l’accueil de clients de confession juive avec professionnalisme et qualité. Ce sont autant de points à discuter et à retravailler dans ce panel tourné vers l’avenir mais qui s’inscrit dans l’histoire ancienne de la ville impériale de Meknès. Là encore les recommandations et propositions doivent servir le développement de ce tourisme maroco-israélien d’avenir.

Read Previous

A quoi sert l’AMI bis de la SMIT ?

Read Next

Fairmont La Marina Rabat-Salé ouvre bientôt

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular