1 décembre 2022

Le tourisme à l’honneur lors des Régionales de l’Investissement de la BP à Dakhla

Laâyoune et Dakhla ont accueilli, respectivement les 12 et 14 octobre, deux rencontres capitales autour des pôles économiques majeurs des deux destinations, en l’occurrence la pêche et le tourisme.

En effet, à Dakhla, la rencontre a été axée autour du secteur touristique, lors de laquelle Mohamed Karim Mounir, Président du groupe BCP, a rappelé la volonté de la Banque, à travers Les Régionales de l’Investissement, de retourner dans les régions pour accompagner l’entrepreneuriat et les investisseurs dans le but de favoriser la croissance économique. De son côté, M. Yanja El Khattat, Président du Conseil de la Région Dakhla-Oued Eddahab, a mis en exergue le nombre important de projets réalisés pour renforcer l’attractivité de la région de Dakhla-Oued Eddahab pour les investisseurs et mettre en valeur ses atouts dans différents secteurs. Dans ce registre, il a cité des secteurs historiques, tels que la pêche, la valorisation des produits de la mer, le tourisme et l’agriculture, ainsi que de nouveaux secteurs bénéficiant de sa situation géographique privilégiée, tels que la logistique et les énergies renouvelables. Et dans le secteur du Tourisme, M. Imad Barrakkad, DG de la Société Marocaine d’Ingénierie Touristique (SMIT), a rappelé la batterie de mesures mises en place par les pouvoirs publics pour soulager la trésorerie des opérateurs et relancer l’investissement des TPME. L’objectif étant de renforcer l’attractivité, la compétitivité et la durabilité des destinations marocaines.

Lors du Premier Panel, les différents intervenants ont pointé le potentiel important dont notre Pays, et la région de Dakhla-Oued Eddahab, en particulier regorgent dans le domaine du tourisme. Pour sa part, Othman Cherif Alami qui intervenait à son tour, a également souligné le travail de fond qui a été réalisé avec l’ensemble des parties prenantes pour assurer un redémarrage réussi des activités, tout soulignant la nécessité d’adopter une approche nouvelle. Cela passe notamment, d’après lui, par le développement de l’aérien, le marketing territorial, et l’enrichissement de l’offre d’activités, afin de permettre l’accroissement du budget moyen par touriste, ainsi que l’allongement de la durée des séjours. Les spécialistes du secteur ont également insisté sur la nécessité de mettre en place un fonds d’investissement régional.

Read Previous

Amine Bennouna, nouveau Président du CPT Meknès 

Read Next

Air Ocean Maroc primée par les World Travel Awards

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular