29 novembre 2022

ONMT, OT, FITAM, AMEST… que de la dynamique co-constructive!

La semaine dernière aura été assez prolifère en activités touristiques de bonne facture, particulièrement au niveau associatif.

ONMT : Certainement, ce qui a le plus retenu l’attention, aura été la réception donnée le jeudi 10 novembre par le DG de l’Onmt, Adil El Faker, dans la grande salle de conférences du tout nouveau Marriott Rabat, pour présenter aux professionnels des CRTs du pays, la 2ème phase de la campagne « Maroc, terre de lumière » déployée sur 19 marchés. Visiblement, les professionnels présents étaient admiratifs devant le cœur mis au labeur par les équipes de l’Office et la chaleur de l’accueil dans l’un des plus beaux palaces de Marriott. L’occasion aussi de constater de visu l’offre congrès attrayante de l’établissement. Moment fort également de la soirée de présentation aura sans doute été le « trophée » de reconnaissance et de mérite distribué aux Présidents des CRTs et différents opérateurs. Une ambiance bon-enfant et responsable prolongeant la soirée jusqu’à 21 heures, scellée par une photo souvenir collective où les professionnels auront été les compagnons de la bonne cause plus que des partenaires.

OBSERVATOIRE DU TOURISME : Le lendemain, dans la matinée du vendredi 11 novembre, l’Observatoire du Tourisme tient sa réunion pour annoncer les membres de son bureau, présidé par Ali Ghannam, le nouveau Président charismatique de l’OT, absent des radars depuis longtemps. Mais avec la nouvelle mouture, on doit s’attendre à une belle résurrection de l’OT doté d’un nouveau souffle et d’une dynamique tant attendue. Encore que la composition du Bureau ne surprend pas, les professionnels qu’il compte sont connus pour leur militantisme professionnel et leur expertise prouvée, en plus de leurs valeurs morales et éthiques :

-Ali Ghannam : Président 

-Adel El Fakir : Vice-président 

-Hamid Bentahar : Vice-président 

-Lahcen Zelmat : Vice-président 

-Hasnae Zerrouq. Secrétaire générale 

-Imane Rmili : Secrétaire Générale Adjointe 

-Othmane Ben Ghazala : Trésorier 

-Karim Cherif Alami : Trésorier Adjoint

MEKNES : Parallèlement, se tenait jeudi et vendredi le 5ème Forum International du Tourisme de Meknès, organisé par l’Association Ismailia Al Kobra, présidée par M. Tazi, un professionnel du tourisme mais qui s’accroche bien à l’action associative pourvu que Meknès soit hissée au rang de destination dotée véritablement de sa propre marque. L’objectif, d’ailleurs, de cette cinquième édition, comme les précédentes, milite dans ce sens. On aura ainsi appris l’existence de nouvelles et potentielles niches à développer à travers les brillantes interventions d’Omar Benazzou, Directeur des Haras de la Sorec et de Zoubir Chattou, Président délégué du CPT Meknès. En effet, la mise en place de la filière « Tourisme Equestre » dans la stratégie de développement de la Sorec peut constituer, d’après O. Benazzou, un pôle d’activité contributeur au tourisme à Meknès, à travers des partenariats concertés avec les opérateurs locaux, en termes de ballades et randonnées équestres et la mise à profit de boucles pour circuits touristiques à cheval, comme à My Driss Zerhoune, par exemple.

L’infatigable Imad BARRAKAD, Président du Directoire de la SMIT, avec le  discret mais néanmoins efficace nouveau Président du CPT Meknès Amine Bennouna. Une rencontre de bonne ambiance lors de la deuxième journée du FITAM 

Pour sa part, Z. Chattou a proposé la création d’un « Parc Naturel Volubilis-Zerhoun », susceptible de constituer un « puissant levier d’innovation et de changement », à même d’entraîner dans sa « dynamique propre l’ensemble de l’économie locale et régionale. A condition, bien sûr, que l’ingénierie de faisabilité suive. Idée à forte valeur ajoutée eu égard à l’environnement naturel idéal menant aux deux sites historique et religieux des deux sites.

AMEST : Samedi 12 novembre, Tanger accueillait l’Assemblée générale ordinaire et élective de l’AMEST, honorable collectif réunissant chercheurs, enseignants et opérateurs du tourisme qui réinvestit sa confiance en Mustapha Moufid, en le réélisant pour un second mandat triennal (2023-2025). Choix justifié vu ses qualités professionnelles et fédératrices en plus qu’il soit une personne attachante et de grande culture touristique. D’ailleurs, son palmarès durant son premier exercice à la tête de l’AMEST milite pour sa reconduction, au vu de la forte dynamique mise par le bureau dans l’organisation de différents événements, ateliers de réflexion et réalisation de plusieurs partenariats porteurs…

4 événements qui nous semblent importants à signaler !

Read Previous

Les Four Seasons du Maroc soutiennent la 1ère expédition africaine des 4×4 électriques

Read Next

7ème Forum mondial sur le tourisme gastronomique (12-15 décembre 2022 au Japon)

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular