9 février 2023

La marocaine Fadila El Gadi, médaillée d’or des arts par le Kennedy Center

Belle performance à la marocaine chez l’un des plus prestigieux centres artistiques du monde. La créatrice de mode marocaine Fadila El Gadi, s’est vu décernée la médaille d’or des arts du Centre John F. Kennedy pour les arts en performance au titre de l’année 2023.

Dans le somptueux hôtel Royal Mansour à Marrakech, Deborah F. Rutter, présidente du  Kennedy Center, a remis la médaille d’or à Fadila El Gadi, en reconnaissance d’un parcours d’exception, de son talent et de son engagement pour la communauté.

« Une femme self-made, elle doit sa carrière réussie à son travail acharné et à son dévouement, tout en restant humble, réaliste et ouverte. La passion de Fadila comprend également l’enseignement de son métier. Elle a créée une école de broderie dans sa ville natale de Salé et espère que ce savoir-faire se transmettra à la prochaine génération d’artistes marocains» précise le management du Centre John F. Kennedy.

Décerné depuis 2005, cette médaille d’or est une façon de « reconnaitre la façon unique dont les artistes du monde entier enrichissent nos vies », a remarqué la présidente du Kennedy Center, Deborah F. Rutter. « Les lauréats de cette année non seulement représentent de nombreux aspects de l’histoire et de la culture dynamique du Maroc, mais démontrent comment nous pouvons utiliser l’art comme outil de diplomatie culturelle et créer une communauté internationale ».

« Je suis très heureuse et honorée de cet hommage. Cela m’encourage à porter encore plus haut et plus fort les couleurs de mon pays et à préserver, à travers mes créations, cet héritage traditionnel tout en l’inscrivant dans la modernité » a déclaré pour sa part Fadila El Gadi.

Le Centre Kennedy, sis à Washington, décerne chaque année des prix, aux artistes interprètes et leaders dans le domaine des arts aux États Unis mais également à travers le monde. Cette année, Fadila El Gadi s’est vu attribuée la médaille d’or en reconnaissance de ses efforts et sa contribution aux arts à l’échelle mondiale. Il convient de rappeler que le « Kennedy Center » est considéré comme l’un des centres culturels les plus importants des États-Unis. Il a été inauguré en 1971, et est le fruit d’un partenariat public-privé. Le centre dispose d’unités dédiées à l’éducation artistique, avec pour mission d’encourager le développement des arts, ainsi que les échanges culturels entre les États-Unis et le reste du monde. Il accorde également une place importante aux productions étrangères dans le cadre de sa programmation artistique. Le centre reçoit plus de 1,5 million d’étudiants chaque année.

(D’après communiqué de presse)

Read Previous

Stay Here in Casablanca

Read Next

Partenariat sur l’innovation entre Souss Massa et Nouvelle-Aquitaine

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular