1 avril 2023

Réactivation de la SAEMOG

Il semble que les déboires de la SAEMOG sont en train de trouver une issue plutôt favorable. En effet, et dans le cadre du développement de la station balnéaire de Mogador – Essaouira, un Mémorandum d’entente a été signé hier portant sur la relance de la Société d’Aménagement de la Station Essaouira Mogador (SAEMOG), société qui porte la station balnéaire de Mogador auparavant gérée par Amyne Alami avec, dans le tour de table, la BMCE.

Ont signé ce MoU, Fatim-Zahra Ammor, Ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Economie sociale, Mohcine Jazouli, Ministre Délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Evaluation des Politiques Publiques, Imad Barrakad, Directeur Général de la SMIT, Ali Seddiki, Directeur Général de l’AMDIE, Mehdi Attayallah, Directeur Général de la SAEMOG et Samih Sawiris chef de file du consortium comportant 4 investisseurs étrangers. Et ce, en présence de Lamia Boutaleb dont le rôle dans l’affaire n’est pas évoqué.

A souligner que Sawiris était en charge du programme touristique Oued Chebika qui avait tout simplement capoté par manque d’une véritable réactivité du Gouvernement.

D’un montant de plus de 4 Milliards de Dirhams dont le détail d’approvisionnement financier n’est pas encore dévoilé, le programme d’investissement projeté dans le cadre de ce partenariat prévoit :

-La rénovation et l’extension de l’hôtel existant,

-La transformation du club house actuel en boutique hôtel et la construction d’un nouveau club house,

-Le développement d’un Club Med et de 3 hôtels en front de mer

-La création d’une zone commerciale et de loisirs dans le village de Mogador et son extension ;

-Le développement de projets immobiliers.

Ces investissements permettront de redynamiser la station Mogador, d’augmenter sa capacité d’accueil et son offre d’animation, et par là, booster l’attractivité d’Essaouira sur l’échiquier des destinations touristiques internationales. Ce projet est d’autant plus important qu’il créera plus de 4000 emplois, contribuant ainsi au développement socio-économique de la région.

Read Previous

Coup d’envoi à Marrakech du Grand Prix d’Afrique des sports équestres

Read Next

Lebbar ridiculisé… Fallait-il en arriver là ?

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular