4 mars 2024

La communauté mondiale du tourisme s’engage pour le climat à COP 28

La Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP28) de 2023 a été le cadre de l’exposition des avancées significatives dans la mise en œuvre de la Déclaration de Glasgow pour l’action climatique dans le secteur du tourisme. L’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) a orchestré cet événement crucial, démontrant l’engagement global envers la lutte contre le changement climatique.

La Déclaration de Glasgow, lancée lors de la COP25 en 2021, a été intégrée officiellement dans le Portail mondial d’action pour le climat de la CCNUCC. Elle stipule l’engagement des signataires à atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. À la COP28, l’OMT a présenté un rapport détaillé, soulignant que sur 420 signataires, 261 ont soumis des plans d’action pour le climat.

Parmi ces avancées, 70 % des signataires ayant présenté des plans ont détaillé la mesure des émissions de CO2, bien que la nécessité d’un consensus sur les méthodologies de mesure demeure cruciale.

L’événement « Transformer la façon dont nous voyageons » a réuni des signataires tels que les îles Canaries, Bucuti & Tara Resort, Lamington Group, Ponant Cruises, Cyprus Sustainable Tourism Initiative, Guava Amenities, Winnow. La diversité des approches de décarbonisation détaillées dans les plans montre une base de données variée d’actions applicables à diverses parties prenantes, confirmant la valeur de la collaboration pour relever les défis climatiques.

La Déclaration de Glasgow a été reconnue par la CCNUCC comme l’une des initiatives clés de la Plateforme mondiale d’action pour le climat, soulignant les efforts du secteur du tourisme pour accélérer l’action climatique. Zoritsa Urosevic, directrice exécutive de l’OMT, a souligné l’importance des mesures à tous les niveaux pour accélérer la transition conformément à l’Accord de Paris.

Un événement parallèle à la COP28 a mis en évidence la capacité du secteur touristique à prendre des mesures concrètes pour le climat. Des participants notables, tels que l’Organisation des États des Caraïbes orientales, Iberostar Group, Radisson Hotel Group, la Sustainable Hospitality Alliance et NOAH ReGen, ont partagé des initiatives telles que la mesure des émissions, les stratégies de décarbonation et des approches régénératrices pour les destinations.

L’OMT a également publié des orientations politiques pour soutenir l’action climatique par les autorités nationales du tourisme, soulignant un engagement mondial pour renforcer les capacités en matière d’action climatique. En novembre 2023, le nombre de signataires a grimpé à 857, dépassant les frontières continentales et impliquant plus de 90 pays. Chacun s’est engagé à soutenir les objectifs de l’Accord de Paris en publiant des plans d’action climatique et en rendant compte de leur mise en œuvre de manière transparente et régulière. L’initiative démontre un momentum positif dans le secteur touristique mondial vers un avenir plus durable.

Read Previous

L’École d’Architecture et de Paysage de Casablanca célèbre ses 147 jeunes diplômés

Read Next

Expérience de fin d’année exclusive en famille

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *