22 juillet 2024

Orient Express Accor et Transsaharien Maroc, 2 expériences à vivre différemment 

Dans un communiqué qui vient d’être diffusé, Accor et LVMH ont récemment annoncé un partenariat stratégique visant à dynamiser l’évolution d’Orient Express, une icône légendaire du voyage de luxe depuis 1883. Acquise par Accor en 2022, Orient Express prévoit de développer de nouveaux projets ambitieux incluant des trains historiques restaurés, des hôtels prestigieux, et même des voiliers exclusifs, marquant ainsi une nouvelle ère dans son histoire. LVMH, connu pour son excellence dans le secteur du luxe, apporte son expertise à travers des investissements stratégiques dans la marque. Ensemble, ces initiatives visent à redéfinir l’expérience du voyage haut de gamme, combinant tradition, innovation et service d’exception à travers le monde. 

Dans le monde du voyage de luxe, l’Orient Express se distingue depuis plus d’un siècle comme une icône d’élégance et d’aventure, attirant les voyageurs à la recherche d’expériences raffinées et mémorables. À l’instar de cette légendaire marque, le Transsaharien, bien que moins connu, qui offre une fenêtre authentique sur l’histoire et la culture marocaine à travers ses propres récits.

Le Transsaharien remonte à une époque où le commerce caravanesque et le transport chamelier régnaient entre le Maghreb et l’Afrique subsaharienne, du XIIIe au XVIe siècle. Ce réseau ferroviaire symbolise un âge d’or du commerce et de l’échange, transportant des marchandises précieuses telles que l’or, les esclaves, les bijoux et les denrées alimentaires essentielles. Les nomades et les marchands ont joué un rôle central dans cette prospérité régionale, enrichissant les cultures locales par leurs échanges.

Après l’indépendance des nations africaines, le Transsaharien a perdu progressivement son importance en tant que voie principale de commerce. Les nouvelles routes commerciales vers l’Europe et l’Asie, facilitées par des moyens de transport modernes comme les camions et les avions, ont réorienté les échanges économiques. Malheureusement, cette transition a aussi ouvert la voie à des activités illicites telles que la contrebande et le trafic de drogue, qui ont remplacé le commerce légitime.

Pourtant, comme l’Orient Express s’engage dans une nouvelle ère sous l’égide de partenariats stratégiques, le Transsaharien aussi pourrait voir une renaissance potentielle. En reconnectant Oujda à Figuig à travers des paysages arides et sublimes du sud de l’Oriental, ce train offre aux voyageurs une immersion authentique dans le patrimoine culturel de la région. Les animations musicales, les événements culturels et les visites guidées enrichissent l’expérience, offrant une perspective unique sur une partie souvent négligée de l’Afrique.

En réfléchissant sur l’impact durable de l’Orient Express et en envisageant le potentiel du Transsaharien, il est clair que ces routes ferroviaires historiques transcendent les simples moyens de transport. Ils sont des porteurs d’histoires, des gardiens de cultures, et des ponts entre les peuples. La préservation et la promotion du Transsaharien pourraient non seulement revitaliser le tourisme dans la région, mais aussi célébrer un héritage précieux et stimuler le développement économique local de manière durable et respectueuse.

En somme, redécouvrir le Transsaharien, c’est non seulement embrasser le passé glorieux de l’Afrique, mais aussi envisager un avenir où le voyage et la culture se rejoignent pour enrichir nos vies à travers des expériences qui transcendent les frontières.

Read Previous

Rabat se dotera d’un Parc d’Exposition

Read Next

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *