22 juillet 2024

Ce que le Conseil d’Administration de l’ONMT a oublié de révéler…

Tel que programmé, l’ONMT a tenu, hier mardi 25 juin, son Conseil d’administration de l’ONMT présidé par Mme la Ministre du Tourisme, le dernier sous mandat d’Adel El Fakir, nommé récemment à la tête de l’ONDA, office stratégique par définition. Selon le communiqué de presse rendu public notamment hier, le déroulé s’est attardé sur les performances réalisées par le Maroc l’année écoulée et les 5 premiers mois de 2024, d’ailleurs répertoriées par l’Observatoire du Tourisme. Bien sûr, eu égard aux prouesses promotionnelles accomplies par A. El Fakir, ledit communiqué fait mention des propos élogieux et reconnaissants faits par les membres à son égard.

En voici un résumé ainsi que ce qui n’a pas été dit…

L’année 2023, introduit le communiqué, a été un tournant significatif pour le tourisme au Maroc, malgré les défis posés par le séisme d’Al Haouz et un contexte international complexe. Et d’ajouter que le pays a affiché des performances exceptionnelles avec des augmentations notables dans les arrivées, les nuitées et les recettes touristiques. Comparé à 2019, année de référence, ces indicateurs ont augmenté respectivement de 34%, 35% et 12%.

En réponse à ces succès, l’ONMT a lancé en 2023 le plan « Light in Action », conçu pour aligner les initiatives touristiques avec une nouvelle feuille de route ambitieuse. Ce plan repose sur quatre piliers stratégiques : le marketing ciblé, la digitalisation complète des processus, l’expansion significative du réseau aérien et l’expansion des marchés émetteurs.

Pour le premier semestre de 2024, les résultats sont tout aussi encourageants. Près de 6 millions de touristes ont visité le Maroc, marquant une augmentation de 15% par rapport à l’année précédente et de 38% par rapport à 2019. Les nuitées ont également augmenté de 8% par rapport à 2023, atteignant 10,44 millions, tandis que les recettes touristiques ont atteint 31,87 milliards de dirhams, représentant une croissance significative de 39% par rapport à fin avril 2019.

Durant cette période, l’ONMT a intensifié ses efforts à travers diverses initiatives. Le partenariat avec les médias nationaux et internationaux pour générer du contenu promotionnel a été renforcé. De plus, la production et la diffusion de contenus vidéos originaux sous la bannière « VisitMorocco Originals » ont été déployées sur les plateformes numériques de l’ONMT. Des campagnes d’influence ont également été lancées pour toucher les principaux marchés émetteurs.

En termes de partenariats aériens, l’ONMT a augmenté sa capacité contractuelle de 40% au cours du premier semestre, avec le lancement de nouvelles routes aériennes pour renforcer la connectivité de la destination Maroc.

L’ONMT a été distingué pour son excellence lors des salons touristiques internationaux majeurs, remportant notamment le prix du meilleur stand au Fitur 2024 à Madrid et au Salon des Vacances à Bruxelles. Dans la continuité de cette dynamique, le second semestre 2024 verra le lancement de nouvelles initiatives sous le plan « Light in Action ». L’accent sera mis sur l’innovation des contenus adaptés aux réseaux sociaux, le co-branding, le marketing d’influence et le renforcement de la capacité aérienne pour la saison hiver 2024-25.

On regrettera toutefois que ledit communiqué n’ait pas fait mention du bilan financier de l’ONMT, sachant que la dynamique promotionnelles accomplie régulièrement par l’Office était non-stop, ce qui impliquait une mobilisation importante de fonds dépnsés en diverses opérations : salons du tourisme, éductours, subventions, etc… 

En même temps, il n’est fait nulle part d’évaluation des investissements opérés, pas plus que le projet de transition de l’ONMT en société anonyme tel qu’on le laissait entendre dans les coulisses du ministère du Tourisme.

Un autre dossier que les professionnels attendent l’aboutissement sur des feux ardents non traité dans le communiqué concerne le fameux logiciel informatique commandé par l’ONMT, il y a 3 ans, auprès de la société experte Valiance pour plus de 6 millions de dirhams, pour la gestion de la data touristique en faveur des professionnels et entreprises touristiques. Qu’en est-il advenu, surtout quand on sait que plusieurs réunions stratégiques et régulières se tenaient entre les équipes de l’ONMT avec celles de Valiance ? Le projet tient-il toujours la route ? Si oui, quand est-ce qu’il sera opérationnel ? Mystère !

Un autre mystère : ledit communiqué ne cite personne qui assure l’intérim depuis le départ d’El Fakir. Or, la communauté professionnelle devrait savoir avec qui pérenniser les connexions avec le siège, quid des délégations à l’étranger, etc.

Plus généralement, le rapport fait abstraction également sur l’état d’avancement du processus de la feuille de route cap 2026 et des investissements de l’état pour 2,2 milliards dh par an sur 2023, 2024 et 2025. Que doit-on comprendre ?

Des questions dont nous souhaiterions avoir des réponses, les professionnels aussi, l’opinion publique surtout !

Read Previous

Luxury Lifestyle Awards choisit D. Dmytryszyn parmi les 100 meilleurs managers du monde

Read Next

La Sofitel Golf Cup Morocco entame sa 2ème étape

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *