25 juillet 2024

Adieu 2023, bienvenue 2024!

Nous voilà à quelques jours de la nouvelle année 2024, et déjà on essaye d’oublier 2023 qui devait effectivement nous donner toutes les opportunités de relance des activités des emplois, des investissements et surtout de l’optimisme de retrouver un développement avec une certaine sérénité partout et pour tous. La véritable année 2023, post-Covid 19 après l’impact des 200 jours de zéro activité 2020-2021, ont été durement ressenti malgré les efforts louables de notre Etat, et toute la solidarité entre les entreprises et nos ressources humaines.

En quelques lignes, 2023 nous a donné un bel enthousiasme de véritable reprise du tourisme marocain, surtout lors des premiers mois grâce à l’effet extraordinaire de notre belle équipe de football lors de la coupe du monde 2022 à Doha au Qatar.

Malgré la guerre entre la Russie et l’Ukraine, la hausse des prix d’énergie et des transports aériens, une certaine résilience favorable au secteur était de mise.

Les efforts du Gouvernement dans les stratégies de communication, de co-marketing et de développement territorial ont manifestement obtenu, faut-il le reconnaître, de réels résultats tangibles. Toutefois certaines régions pourtant touristiques, n’ont toujours pas rencontré la croissance tant attendue.

De plus, tout au long de 2023, une certaine solidarité entre les acteurs a été très active pour l’intérêt général.

Mais depuis la guerre en Palestine, enclenchée en Octobre 2023, un malaise certain a été perçu dans certain marchés émetteurs, et fort heureusement les grands congrès de la Banque Mondiale et du fond Monétaire International ont placés la destination comme toujours attractive, hospitalière et sécurisée.

Notre secteur prend de plus en plus une part stratégique dans l’économie et il est indéniable qu’il le restera malgré tout. 2023, marquera certains chiffres avec 14 millions de visiteurs dont moins de 50% de touristes Etrangers de séjours, mais avec énormément de visiteurs Marocains du Monde qui assurément ont pu enfin profiter à plusieurs reprises en visitant massivement leur pays.

D’ailleurs dès 2024, il faudra mieux cerner les prestations et services utilisés en logement avec une estimation de consommation à 40% en famille, 30% en hébergement meublé et le reste sûrement en hôtellerie classique mais aussi Riads, Gites et autres types de logements. Pour la bonne raison qu’il s’agit là d’un segment très important pour le tourisme, qui devrait générer directement au moins douze millions de nuitées…

2023 est également l’année des grands contrats aériens, charters et Low-Cost, les annonces du transport ferroviaire, d’infrastructures extraordinaire et, enfin, la candidature NorthCup FIFA 2030, avec l’Espagne et le Portugal, sans oublier la coupe d’Afrique des nations en 2025. Certes, le nombre total des nuitées réalisées à fin 2023 par rapport à 2019, devrait être moindre de 5% à 15% au niveau de plusieurs régions touristiques du Royaume.

De l’autre côté, les subventions du Gouvernement à la rénovation de plus de 850 hôtels, les engagements pour les petites entreprises, plus d’autres programmes de soutien à l’emploi permanent devraient donner des bons résultats.

Accueillons 2024 avec beaucoup d’espoir collectif et dans la résilience !

Read Previous

Comment se porte le tourisme à Casablanca ?

Read Next

Val d’Isère : on a testé, on vous recommande

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *