22 juin 2024

L’ISITT et le CRTCS main dans la main au service des jeunes

Dans le cadre de ses engagements pris avec ses partenaires, particulièrement ceux intervenant dans le secteur touristique tous types confondus, le CRT Casablanca~Settat avait pris sous son aile 2 étudiantes de l.ISIT Tanger pour un stage ayant duré 5 mois au siège du Conseil. Une période durant laquelle les deux étudiantes ont fait montre de beaucoup d’application et suite dans les idées dans la réalisation des missions qui leur étaient confiées et qui allaient faire l’objet d’une thèse qu’elles devaient soutenir le 27 juillet.

Il faut dire que les sujets qu’elles avaient choisi d’attaquer sont adaptées aux ambitions touristiques de la région en corrélation avec la stratégie de développement touristique national. Il s’agit justement de deux thématiques importantes, à savoir : « Feuille de route régionale : analyse PDR PAC et feuille de route nationale » et « Focus sur le potentiel du tourisme rural à Casablanca-Settat ».

Le 27 juillet était déterminant pour les deux étudiantes dans leur soutenance à l’ISITT devant un jury expert composé de:

-Othmane Chérif Alami, Président du CRT Casablanca-Settat.

– Adnane Afquiir : Directeur Général de l’ISITT.

– Bouchra Taibi – Directrice Développement et encadrante au CRTCS.

– Mariam Zaghli – Professeur et encadrante ISITT.

Assistait également à la cérémonie une importante délégation malienne, dont Monsieur Hamane Demba CISSE, Secrétaire Général* du Ministère de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie Hôtelière et du Tourisme de la République du Mali accompagné du Directeur Général du Tourisme de son pays. A l’occasion, M. Hamane n’a pas tari d’éloges envers la qualité d’enseignement de l’ISITT, devenu une institution pédagogique phare en Afrique et ailleurs, ainsi que l’implication effective du CRTCS aux côtés des jeunes pour leur permettre de s’initier avec le tourisme en carrière passionnante. D’ailleurs, après la soutenance, la délégation malienne, l’ISITT et le CRTCS ont tenu une réunion d’échanges autour de la coopération sud-sud pour le développement du tourisme en Afrique.

C’est pour dire que l’exigence  académique a été matérialisée par des résultats ayant une fonction d’aide à la décision au profit de la profession. Surtout qu’il faut reconnaître la ténacité avec laquelle M. Othmane Cherif Alami a pris le dossier des deux stagiaires en main pour qu’elles performent, en veillant personnellement à assurer le suivi et la publication d’un tel Travail.

Comme quoi, le CRTCS sait donner l’exemple sur le terrain…

Read Previous

The Oberoi Marrakech primé à l’international 

Read Next

L’ambassadeur US sous le charme de Abderrahman Slaoui Museum Casablanca

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *