9 décembre 2022

1ère réaction officielle de la FNRT aux mesures de soutien

Aussitôt constituée samedi dernier à Marrakech, que la toute nouvelle Fédération Nationale des Restaurateurs Touristiques (FNRT) se met déjà à pied d’œuvre pour la défense de ses membres ainsi que tous les restaurants à vocation touristique du pays.

En effet, la jeune fédération vient de rendre public, ce soir du lundi, un communiqué dans lequel elle s’exprime sur les 5 mesures adoptées par le Gouvernement en faveur de l’écosystème touristique, principalement celles de soutien et dont les restaurants touristiques ne font malheureusement pas partie. C’est une réaction à chaud qui marque l’étonnement de la FNRT « par le fait que ce plan n’a pas été généralisé à toutes les composantes de la famille du tourisme et notamment les restaurants touristiques », lit-on dans ledit communiqué. Toutefois, la fédération tient « à remercier Mme la ministre du tourisme qui nous a reçu et exprimé sa solidarité à notre égard en réparant une injustice dont nous avons été victime par l’ancien gouvernement, Autant nous lui demandons d’intervenir pour que les mesures annoncées puisses profiter à notre secteur ». 

Plaidant la cause du collectif des restaurants touristiques, la fédération relève que la profession, n’ayant pas profité des mesures sociales contenues dans l’ancien contrat programme, « nous étions en droit d’espérer des aides  fiscales, bancaires pour nous aider à dépasser cette crise sans précédent.  Par ailleurs nous appelons à l’ouverture immédiate des frontières et la levée de toutes les restrictions qui nous ont fortement pénalisées ces deux dernières années dans le strict respect des mesures d’hygiène et de sécurité. Nous appelons également à être inclus dans toutes les mesures d’aides dernièrement annoncées ». 

Et de conclure : « La FNRT, à l’instar des associations professionnelles du secteur touristique restera mobilisée et ouverte au dialogue jusqu’ à l’obtention de ses demandes justes et équitables ».

Une montée au créneau qui renseigne sur la dynamique de la jeune fédération et son insertion réelle et réactive aux stratégies qui touchent le tourisme. C’est de bonne guerre…

Read Previous

Les DMC marocaines sur la ligne de front sans gagner de bataille

Read Next

L’ARIH Casablanca-Settat se réunit avec ses hôteliers

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular