29 novembre 2022

L’action communale prend une nouvelle ampleur au service du territoire

Le Bureau Exécutif de l’Association Marocaine des Présidents des Préfectures et des Provinces a tenu une réunion la matinée du samedi 26 février 2022 dans son siège à Rabat.

Une rencontre qui intervient après la tenue à Marrakech de l’assemblée générale de l’association pour le renouvellement de ses structures.

D’emblée, le président de l’association a souligné le rôle important que joue l’association en tant qu’interlocuteur auprès des instances gouvernementales et en tant que facteur essentiel de coopération et de porte-parole auprès du ministère dans le but de trouver des solutions rapides aux obstacles handicapant le travail des communes au service du bien-être des populations locales. Il a également souligné l’importance de la coopération, de la collaboration et de la coordination entre tous les Conseils, ainsi que le partage des meilleures expériences et l’échange des informations dans tous les domaines relevant de leurs compétences.

Après une présentation de l’association et de ses objectifs, ainsi que l’extension de la stratégie de travail du nouveau bureau, les membres ont examiné un certain nombre de points inscrits à l’ordre du jour, dont l’étude et l’approbation du projet de budget de l’association pour l’année 2022 ainsi que l’approbation d’un ensemble d’accords concernant :

  • Une convention de partenariat et de coopération entre l’association et le Ministère de l’Intérieur représenté par la Direction Générale des Collectivités Territoriales.
  • Protocole d’entente entre l’Association et le Chambre des Conseillers.

Juste après, les membres du Bureau se sont mis d’accord sur certaines des activités à organiser par l’association, parmi lesquelles l’organisation d’un symposium sur l’économie solidaire en coopération avec l’Association Française de Toyza pour la Solidarité, ainsi que la préparation d’un symposium national sur les Préfectures et Provinces : Ingénierie institutionnelle de la Décentralisation au Maroc.

Par ailleurs, la réunion a également comporté une présentation sur les perspectives de coopération avec le Congrès des Autorités Locales et Régionales dépendant du Conseil Européen, sachant que le Maroc a été le premier pays partenaire du sud de la Méditerranée à avoir obtenu le statut de partenaire pour la démocratie locale.

S’en est suivie également la présentation d’un exposé sur le Fonds Africain d’Appui à la Coopération Décentralisée comme outil de coopération Sud-Sud, représentant une opportunité pour les communes de coopérer avec les collectivités territoriales  africaines, dans le cadre d’une diplomatie parallèle pour défendre notre cause nationale.

Read Previous

L’ARAV du Souss-Massa et le RDTR déploient une nouvelle carte du tourisme rural

Read Next

Pour une nouvelle vision adaptée du tourisme intérieur

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular