29 novembre 2022

Clôture de la saison de pêche sportive à Amghass

Samedi 23 Avril dernier, la station de pisciculture de Ras El Maa (Ifrane) relevant du Centre National d’Hydrobiologie et de Pisciculture relevant lui-même de l’Agence Nationale des Eaux et Forêts a procédé, au déversement du poisson de la truite arc-en-ciel pêchable et ce, au niveau du plan d’eau d’Amghass I relevant de la Province d’Ifrane.

Cette opération, la quinzième du genre depuis l’ouverture de la saison 2021-2022 de la pêche dans les eaux continentales au Maroc, a été organisée en préparation de la dernière journée de la pêche autorisée à permis spécial au niveau de ce site d’Amghass I prévue pour Dimanche 24 Avril 2022.

D’après Mr Bassidi Younes chef de la station de Ras El Maa d’Ifrane, contacté à ce sujet, la Station en question précède chaque samedi et ce, depuis l’ouverture de la saison de la pêche, à l’empoissonnement des cours d’eau, barrages et plan d’eau ouverts à la pêche à la ligne en vue de permettre aux pécheurs de jouir de leur journée de pêche le lendemain : Dimanche.

Selon notre interlocuteur, la station de pisciculture de Ras El Maa produit chaque année un peu plus de deux millions de poisson de Truite Arc-en-Ciel dont une partie est gardée à la station pour le grossissement et la reproduction de l’espèce et le reste est destiné à l’empoissonnement des rivières, barrages et des plans d’eau.

Jusque-là cette saison a-t-il ajouté, « nous avons procédé au déversement de quelques 10.000 truites Arc-en-ciel pêchable et plus de 50.000 alvins de l’espèce dans ces différentes Zones Humides suscitées à travers le Royaume du Maroc à savoir : Oued Oum Rbia, Barrage Ait Lhaj et Barrage Tamaloute dans la Province de Midelt, Zaouiat Oued Ifrane, Oued Guigou dans la province d’Ifrane en plus du Lac d’Oukaimeden entre autres sites dans la Province de Marrakech.

Pour sa part, le Directeur par intérim du Centre national d’hydrobiologie et de pisciculture, Mr El Hassan El Idrissi a indiqué que cette initiative s’inscrit dans le cadre de la stratégie du département des Eaux et Forêts visant à promouvoir la pêche sportive et touristique dans différentes régions du Royaume disposant d’importantes ressources en eau.

M. El Idrissi a déclaré que le rôle du CNHP est très important dans la préservation de la richesse ichtyologique dans les zones humides en général dans le Royaume, dans l’encouragement et la promotion de la pêche sportive et l’encouragement de la production du poisson d’eau douce notamment par des coopératives au niveau des barrages. 

Selon le Directeur par Intérim du CNPH, ce dernier produit annuellement près devingt-huit millions d’alevins de toutes les espèces confondues (truite arc-en-ciel, carpe, black-bass et tilapia. Cette production qui vise à préserver la richesse halieutique (NDR : des eaux douces continentales) a-t-il ajouté, elle se fait au niveau des quatre stations de pisciculture que compte le Centre à travers le Royaume à connaitre : La station Darwa (province de Beni-Mellal) pour la production de la Tilapia et le black-bass, la station de Ras El Maa d’Ifrane pour la Truite arc-en-ciel et truite fario, la station d’Amghass pour la production de la Sandre et la perche fluviale et enfin la station d’Ain Atrouss pour la production de la truite.

Mohammed Drihem

Read Previous

Réunion spéciale du Rotary Club Mers Sultan

Read Next

La saison estivale s’annonce bonne pour la RAM

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular