2 février 2023

Retour sur le CA de la FNAAVM du 28 mai à Marrakech

Le dernier Conseil d’Administration de la FNAAVM s’est tenu, après 2 reports de suite pour raison de disponibilité de certains administrateurs,  le 28 mai dernier à l’hôtel Palm Plaza de Marrakech avec, au menu, le dossier Haj et Omra 2022 à côté, bien entendu, des sujets d’ordre structurel interne à la fédération.

Déjà dès le début des travaux du Conseil, le Président Mohammed Semlali avait entamé la séance en insistant sur la présence régulière de la FNAAVM dans toutes les rencontres décisionnelles et de conjoncture avec l’administration de tutelle et les intervenants publics, étant l’un des maillons forts de la CNT qui, à ses yeux, accomplit un formidable travail pour les différentes fédérations de métiers qui la composent en en plaidant la cause, pour ne pas dire en militants bec et ongles, pour que toutes les composantes du secteur soient parties prenantes dans le tour de table avec le Gouvernement et l’administration de tutelle. En effet, il a nommément loué les efforts continus de Hamid Bentahar, Président de la CNT, pour que toutes les composantes professionnelles aient gain de cause dans les différents dossiers qu’elles défendent, grâce à une présence permanente et transparente. Des qualités qu’il juge déterminantes dans la poursuite des dossiers entamés, entre autres, par la FNAAVM. Dossiers qui peuvent être menés à terme si toutes les associations régionales jouent vraiment le jeu et qu’elles soient véritablement empreintes d’un esprit associatif collectif. A ce sujet, il est utile de rappeler que depuis que Mohammed Semlali fut nommé Président par intérim puis Président à part entière de la Fédération, aucune candidature ne s’est manifestée depuis pour réellement s’engager en prenant sur le dos tous les défis énormes auxquels les voyagistes sont confrontés en permanence, responsables de la perte de vitesse de la FNAAVM et l’émergence de nouvelles entités en désertion. « Malgré tout, le travail a continué et les efforts ont été mobilisés par les chevilles ouvrières. Il fallait en l’occurrence prouver à tous les partenaires, publics et privés, que la Fédération est bien présente et qu’elle entend assumer toutes les missions de sa charge pour retrouver sa place et son statut de maillon important de la chaine de valeur de notre secteur touristique », dira Mohammed Semlali dans son allocution.

Toutefois et à moins qu’il n’y ait une éniemme surprise, le Conseil d’Adminstration a décidé de tenir son Assemblée Générale Elective le 220 octobre prochain.

Passées ces mises au point, le gros des travux s’est attardé sur l’opération omra et haj, opération qualifiée par le Président de la FNAAVM de très complexes car ayant « connu « quelques ratés et quelques turbulences, amplifiées par ailleurs et surtout injustement par certaines médias ce qui a été fortement déploré », tout en rappelant les efforts et les contacts qu’il a beau déployer auprès des Compagnies Aériennes pour trouver les issues à cette crise mais malheureusement sans résultats. Incidents qu’il impute à des agences de voyages organisatrices de l’opération OMRA.

Au niveau de l’opération Haj 2022, le Président a rappelé le courrier adressé au Directeur de la DRDQ au sujet du cahier des charges encadrant cette opération mettant en exergue son caractère inapplicable par rapport aux conditions non encore déterminées par les autorités saoudiennes au niveau des Machairs notamment par la Mouassassa avec laquelle une réunion a été tenue le 25 Ramadan, mais sans résultat à ce jour, malgré les différents rappels expresses et téléphoniques.

D’ailleurs, précise le Président, « le Jeudi 26 Mai 200, et à la demande du Ministère, une lettre de la Fédération a été adressée en urgence à la Mouassasa par le truchement du Ministère du Tourisme. En outre, une lettre a également été adressée à Madame la Ministre le 26 Mai 2022 aux sujets des prix exorbitants des titres de transport des pèlerins encadrés par les Agences de Voyages. Lecture de cette lettre a été faite en séance. Les responsables d’AL BARID BANK ont été également sensibilisés par la Fédération sur la nécessité d’appliquer une commission objective des transferts des coûts des prestations en Arabie Saoudite ».

Moment très attendu par la FNAAVM et qui ajoute à la liste de ses acquis, en plus de ceux réalisés, est sans aucun doute la signature d’une Convention de Partenariat avec la FNIH, élaborée après une large concertation avec les Associations Régionales des deux entités, favorisant la mutualisation d’opérations communes au niveau des prestations meilleuratives et discount dont bénéficieront désormais les agences de voyages auprès des structures d’hébergement touristiques membres de la FNIH. Ce qui représente un net avantage pour les voyagistes, face à l’invasion incessante des plateformes de réservation absentes des radars du Trésor.

Read Previous

Le bonheur dans la peau au Ospa Kenzi Tower 

Read Next

La qualité, d’accord ! Mais à quel prix ?

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular