8 décembre 2022

Festival de Walili : Le festival surprise

Irrecevable le comportement irresponsable de la Délégation Régionale de la Culture de Fez-Meknès n’informe sur la tenue effective du Festival de Walili à Meknès que 72 heures avant. De sorte que les Meknassi, artistes et logisticiens sont pris au dépourvu ne savant pas à quel saint se vouer, à celui de la culture qui semble être dans les vaps ou à celui de la baraka qui va leur faire défaut cette fois-ci.

Comment expliquer cette programmation surprise ? De la négligence administrative de la destination « satellite » Meknès du chef-lieu Fez, ce qui constitue une infraction grave à l’exercice de la gouvernance régionale noyée dans des calculs politiciens ?

Le Festival de Walili ne peut être relégué au second degré pour la bonne raison que c’est un festival vieux de plus de 20 ans et un tremplin de promotion culturelle de la destination en mal d’événements culturel soutenus.

Ce cafouillage illustre le manque de coordination professionnelle bien que le festival soit placé sous le haut patronage de Sa Majesté le roi Mohammed VI. De plus, il semble que la Direction de la culture de Meknès connaît une période inexpliquée d’essoufflement et état de congestion, ayant un impact négatif sur ses performances, dans un bras-de-fer irresponsable entre son directeur et un groupe de collaborateurs. Ça ne sert ni la destination ni la culture…

Read Previous

Barceló Tanger fait peau neuve

Read Next

La CNT signe des partenariats avec l’Anapec

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular