9 décembre 2022

Milléniaux et génération Z marocaine selon Hilton

Les Milléniaux et la génération Z au Maroc ont révélé ce qu’ils attendent d’un emploi idéal dans un monde du travail postpandémique, avec en tête un objectif clair, des possibilités de voyager et des compétences transférables à l’échelle mondiale. Ces résultats ont été révélés dans une nouvelle enquête menée par Hilton (NYSE : HLT).

Le bonheur dans le lieu de travail, le développement personnel et social, et les relations humaines ont également occupé une place importante dans l’étude. Près de deux tiers (62 %) des jeunes Marocains privilégient une organisation ayant des politiques fortes en matière de santé mentale et de bien-être, tandis que des possibilités étendues de développement de carrière sont importantes pour plus de la moitié (56 %) des personnes interrogées. Les personnes interrogées estiment également que le lien humain est plus important que jamais dans un monde postpandémique, près de la moitié (49%) valorisant les interactions sociales dans le lieu de travail. En outre, 52 % des jeunes professionnels marocains considèrent la reconnaissance des performances comme un aspect important du travail.

Lorsqu’on leur a demandé d’identifier leur emploi de rêve, les résultats ont révélé que 39 % des Millennials et des Gen Z souhaiteraient une carrière en tant que directeur commercial, chef de projet (34 %) ou directeur des ventes (22 %), qui peuvent tous être atteints dans le cadre d’une carrière dans l’hôtellerie. Près de la moitié (46%) des Millennials et des GenZs ont envisagé une carrière dans l’hôtellerie au cours des 12 derniers mois, et ont classé la possibilité d’acquérir de nouvelles compétences (38%), de rencontrer des personnes d’horizons différents (33%) et de voyager (48%) parmi les caractéristiques les plus attrayantes du secteur. Parmi les personnes interrogées, les compétences interpersonnelles et de communication (52%) sont considérées comme les compétences les plus importantes pour réussir une carrière dans l’hôtellerie.

A rappeler qu’au cours des cinq dernières années, les hôtels Hilton du Maroc ont accueilli plus de 400 stagiaires issus de différentes écoles et institutions académiques, telles que la Fondation Internationale pour la Jeunesse (IYF), l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT), et l’Institut Spécialisé en Tourisme et Hôtellerie (ISTH), en leur donnant accès à des stages, des programmes de développement et des emplois à temps plein. Tous les partenariats sont adaptés aux stratégies de développement de la jeunesse qui aident les jeunes à acquérir de nouvelles compétences, à entamer des carrières dans l’hôtellerie et à réaliser un meilleur avenir.

Cette année, les hôtels Hilton au Maroc ont été certifiés par Great Place to Work® pour avoir fourni une excellente culture d’entreprise permettant aux employés de s’épanouir. Hilton exploite actuellement 44 hôtels en Afrique et dans l’océan Indien, et 66 autres sont en cours de construction, dont quatre au Maroc et six en cours de développement, notamment le très attendu Conrad Rabat Arzana et le Hilton Taghazout Bay Beach Resort& Spa, dont l’ouverture est prévue plus tard cette année.

Read Previous

L’escalade, vecteur de développement du tourisme durable au Maroc

Read Next

Casablanca patience…

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular