29 novembre 2022

La grève des contrôleurs aériens aura-t-elle vraiment lieu ?

La décision des contrôleurs aériens d’observer grève à partir du samedi 08 octobre est très alarmante et interpelle les intervenants publics à trouver une solution rapide. Si les grévistes sont déterminés à aller jusqu’au bout, cela risque de porter un coup douloureux aux voyages touristiques à partir et vers le Maroc, programmés à partir de la date butoir et au-delà.

Encore que le silence de mort de l’ONDA face à cette menace est incompréhensible chez les professionnels qui auront encore à pâtir de cette légèreté, en l’absence de communiqué officiel de l’Office éclairant, peut-être même rassurant ou, au contraire, expéditif. Les craintes atteignent des proportions difficiles à décrire, quand on sait que des charters sont prévus et des TO qui hésitent à maintenir les programmations qu’ils ont vers plusieurs villes touristiques du pays.

Aux dernières nouvelles, des « rumeurs » officieuses parlent d’un certain compromis que l’ONDA serait en train de proposer au Bureau National Unifié des Contrôleurs Aériens (CDT) pour le dissuader d’observer la grève. Mais à quel prix ?

De toute façon, que l’ONDA se mure dans son silence laissant à l’expectative compagnies aériennes et professionnels du tourisme ne sert en rien les intérêts majeurs du pays.

Read Previous

Résilience, innovation et durabilité chez Barceló Maroc

Read Next

L’ISITT fête son 50ème anniversaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular