1 décembre 2022

Les produits de terroir mis à l’honneur à New York

Conformément à la volonté de SM le Roi Mohammed VI de positionner le Maroc parmi les leaders dans plusieurs secteurs vitaux, l’Association Marocaine des Exportateurs (ASMEX) a lancé récemment les travaux de sa mission B2B, qui s’esttenue du 10 au 14 octobre 2022 aux États-Unis, en présence de Monsieur Abdelkader El Jamoussi, Consul général du Maroc à New York. Et ce, dans le cadre de sa mobilisation pour sensibiliser les exportateurs sur les opportunités du marché américain.

Cette mission avait pour objectif de promouvoir trois secteurs principaux (l’agro-alimentaire, les produits de la mer et les produits du terroir) à travers l’organisation de plus de 200 rencontres d’affaires avec des acheteurs et des enseignes de distribution. Ces rencontres ont été également accompagnées de visites de sites, tels que : 

  • « Essex Market », l’un des plus grands marchés de New York qui regroupe des détaillants, des distributeurs, des importateurs, des grossistes opérant dans l’alimentaire frais et transformé. La visite du marchéEssex a été une opportunité pour les exportateurs de comprendre le marché, son circuit de distribution et d’identifier sur place des prospects potentiels.
  • Un laboratoire de certification deproduits alimentaires& cosmétiques qui propose également de l’accompagnement pour les opérateurs afin de les aider à certifier leurs produits et les exporter aux USA.

« Le marché américain regorge d’immenses opportunités pour les entreprises marocaines, comme en témoigne les échanges commerciaux, qui ne cessent de croître », a expliqué Hassan Sentissi El Idrissi, président de l’Asmex, ajoutant que « le Maroc regorge également de potentialités et offre d’énormes opportunités pour les investisseurs étant la principale porte d’entrée vers l’Afrique, par voie aérienne grâce à 16 aéroports internationaux, et par voie maritime, par 38 grands ports, situés sur des rivages atlantiques et méditerranéen, destinés au commerce extérieur » .

Il convient de noter que malgré le ralentissement économique constaté au monde entier dû à la pandémie, le commerce bilatéral entre les États-Unis et le Maroc a connu un niveau ahurissant, avec une part de 33,5% du total des importations et 9% du total des exportations en 2021, progressant très rapidement vers les records atteints avant la crise sanitaire (38,2% des importations et 12,9% des exportations en 2018).

En outre, le Royaume est le seul pays du continent africainà avoir conclu un accord de libre-échange avec le pays de l’oncle Sam, représentant ainsi un hub pour l’Afrique et un partenaire économique de référence pour les USA.

(D’après communiqué de presse)

Read Previous

La boisson tropicale Aloe Mango enfin sur le marché

Read Next

Exposition « Routes Trans-sahariennes » à Casablanca

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular