9 février 2023

Forum à Ifrane sur le dialogue entre les Cultures & les Religions

La Collectivité territoriale d’Ifrane en partenariat avec le Centre d’Etudes et de Recherches sur le Droit Hébraïque au Maroc, l’Association Essaouira Mogador et la Chaire du Droit Hébraïque ont lancé vendredi 23 décembre 2022 dernier « L’appel d’Ifrane pour le dialogue entre cultures et religions » qui a fait objet du Premier Forum d’Ifrane organisé à la salle des conférences de la Cité.

Au programme de ce premier forum d’Ifrane, la Présentation d’un projet de recherche : sur la thématique de « la tradition orale juive : de la collecte des données à l’adaptation audiovisuelle et cinématographique » par Pr El Mostapha Aouine suivie de la Signature d’une convention de partenariat par l’Association Mogador Essaouira, Abdellah Ouzitane, Président-fondateur du Centre d’Etudes et de Recherches sur le Droit Hébraïque au Maroc, Farid El Bacha, Président exécutif du Centre d’Etudes et de Recherches sur le Droit Hébraïque au Maroc, Directeur de la Chaire du Droit Hébraïque au Maroc et par Hicham Afify, Président de la collectivité territoriale d’Ifrane.

« Que pourrais-je dire de plus après cette gratitude, cette émotion et cet immense plaisir de nous retrouver tous ici à Ifrane avec l’ensemble des membres fondateurs du centre d’étude et de recherche sur le droit hébraïque au Maroc qui, pour la deuxième fois, installe ses projets si dynamiques depuis Ifrane et bien évidemment ; symboliquement depuis le cœur du moyen atlas qui a une histoire très chargée », a déclaré au journal Abdellah Ouzitane, Président-fondateur du Centre d’Etudes et de Recherches sur le Droit Hébraïque au Maroc

«Nous allons travailler sur les questions qui relèvent de l’anthropologie, de la sociologie, des sciences humaines et sociales et  sur des questions qui relèvent du patrimoine judéo marocain. Nous allons contribuer à cette dynamique de la diversité, de l’altérité et ce cet esprit de la résilience ; et toutes ces dynamiques portaient sur le leader chip de SM Le Roi Mohammed VI. Ce n’est là qu’une première pierre comme je l’ai dit à ces jeunes élèves ; cette génération qui va prendre ce  flambeau et ce défi qui est le nôtre aujourd’hui et qui sera celui de demain de cette génération » avait-il ajouté.

Et de préciser qu’au-delà des aspects juridiques et des aspects culturels, civilisationnels et de l’histoire , nous nous sommes dits que les dynamiques sont lancés depuis Essaouira ; depuis Baït Addakira gratifiée par la visite de SM le Roi en janvier 2020 et qui scelle cette forte impulsion donnée à la préservation et à la promotion du patrimoine judéo marocain ; l’appel d’Ifrane institutionnalise toutes ces dynamiques et ces projets de recherches et cet appel va nous permettre aussi de dire qu’il y’a une dynamique, une union et une connexion homogène et un espace qui est élargi et que Essaouira nourrit et se nourri de toutes les dynamiques des autres régions du Royaume ; avait-il conclu.

Mohammed Drihem

Read Previous

La FLASCAM reconfirme sa proximité avec ses membres

Read Next

Inauguration de la Foire régionale d’Artisanat de Casablanca

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular