4 mars 2024

Coup d’envoi à Marrakech du Grand Prix d’Afrique des sports équestres

C’est aujourd’hui, jeudi 23 février, que le coup d’envoi est donné à Marrakech au Grand Prix d’Afrique des sports équestres et qui va se prolonger jusqu’au 25 de ce mois. Organisé par la Sorec, en partenariat avec l’Association des Loteries d’Afrique (ALA), cette édition ambitionne de réitérer l’expérience réussie de l’année passée.

En effet, cette nouvelle édition réunira des jockeys et des chevaux de haut niveau et sera l’occasion pour la SOREC d’accueillir douze délégations des loteries africaines et plusieurs représentants du secteur en Europe.  L’ambition est de révéler l’expertise de l’Afrique dans le domaine des jeux et des courses de chevaux ainsi que son savoir-faire dans la promotion de jeux attractifs et responsables sur le continent.

«Nous nous réjouissons du maintien de cet évènement majeur en terre africaine. Le Maroc confirme sa volonté d’accompagner l’essor des filières équines du continent et de soutenir le nouvel élan prodigué aux courses en Afrique. C’est aussi une occasion inédite de renforcer les liens de coopération et de solidarité entre nos pays. », déclare Omar SKALLI, Directeur Général de la SOREC.

« L’édition 2022 du Grand Prix d’Afrique a été un véritable succès qui a nous a conforté dans notre volonté de maintenir son organisation à Marrakech. Le Maroc, à travers la SOREC, a démontré sa capacité à fédérer l’ensemble de l’écosystème autour d’un évènement d’envergure internationale et d’accroître la visibilité et le dynamisme des courses africaines. » affirme Dramane COULIBALY, Président de l’ALA.

La journée de courses de chevaux sera précédée par une journée de séminaire qui aura pour thématique « Le partage d’expertise, un levier pour booster les performances des loteries africaines ». 

Ce rendez-vous est également l’occasion de faire découvrir à tous l’univers des courses de chevaux. Plusieurs espaces de restauration seront disponibles et de nombreuses activités ludiques seront destinées au grand public.

Read Previous

Casablanca se place en tête des exportations d’artisanat

Read Next

Réactivation de la SAEMOG

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *