22 juin 2024

12 surfers marocains au Morocco Mall Junior Pro Casablanca

Dans sa diversité d’offre touristique, la destination Casablanca avec son immense littoral, est une destination surf, niche que le CRT Casablanca-Settat entend capitaliser avec ses partenaires. Une perspective confortée déjà par les tournois estivaux organisés par des privés, tel le Morocco Mall qui, au-delà de sa vocation shopping, incorpore à son programme des activités loisirs de proximité et de sports comme le « Morocco Mall Junior Pro Casablanca ».

En effet, le Morocco Mall Junior Pro Casablanca, première étape des Junior QualifyingSeries (JQS) 2023 de la World Surf League (WSL) Europe, revient du 3 au 7 Mai prochain sur la plage d’Ain Diab à Casablanca, Maroc.

12 athlètes représentant le Maroc sont pour le moment inscrits pour le Morocco Mall Junior Pro Casablanca et auront l’opportunité de montrer le fort potentiel au sein de la jeune génération de compétiteurs. Parmi eux, Lilias Tebbaï (MAR) et Neil Aboufiras (MAR) ont respectivement le plus d’expérience chez les femmes et chez les hommes et mèneront la charge à domicile.

Les wildcards de l’événement Ranya Squalli (MAR), Ines Tebbaï (MAR), Ayman Gougali (MAR) et Mehdi Tsouli (MAR) tenteront également de s’imposer face aux meilleurs jeunes surfeurs de la région.

Certains d’entre eux ont déjà eu l’opportunité cette année de montrer leur talent lors du QS3,000 Rip Curl Pro SearchTaghazout Bay en février. La structure des tours WSL permet en effet aux jeunes surfeurs d’aiguiser leur appétit de compétition en junior avant de passer au niveau supérieur des QS avec en ligne de mire l’accession à l’élite mondiale du Championship Tour (CT) comme le surfeur d’Agadir Ramzi Boukhiam (MAR) qualifié sur le CT en 2023.

“Le MOROCCO MALL est fier de ce partenariat avec la WSL, et de pouvoir associer à nouveau son nom à ce rendez-vous à dimension internationale, qui certes, animera toute la ville de Casablanca. Nous nous réjouissons d’accompagner l’évolution du surf au Maroc, et surtout de soutenir et d’encourager les jeunes talents à la pratique sportive. Cet événement sera également pour nous une opportunité pour faire découvrir notre destination.”

Les surfeurs juniors (âgés de moins de 20 ans), seront donc à nouveau en compétition dans les vagues fun de Casablanca après une première édition couronnée de succès en 2022 qui avait vu s’imposer les Basques Espagnols Janire Gonzalez Etxabarri (ESP) et Bitor Garitaonandia (ESP). La championne d’Europe actuelle Gonzalez Etxabarri, inscrite pour cette deuxième édition, essaiera de conserver son titre.

Même s’il est évidemment trop tôt pour en avoir la certitude, les prévisions météorologiques s’annoncent plutôt bonnes pour la semaine de compétition avec de jolies vagues en perspective.

Trois étapes détermineront les surfeurs et surfeuses qualifiées pour les championnats du monde junior (World Junior Championship – WJC) qui se tiendront en début d’année 2024. Les jeunes athlètes européens commenceront donc leur quête de qualification au Maroc une nouvelle fois. La première étape de l’année réserve toujours de belles surprises avec de nouveaux venus et des surfeurs ayant énormément progressé pendant la trêve hivernale.

Ils continueront leur saison plus tard en Septembre avec deux événements d’affilée, le premier en Bretagne à La Torche, et le suivant à Razo, en Galice (Espagne). À la fin de la saison, seuls les deux meilleurs hommes et deux meilleures femmes au classement décrocheront le précieux sésame pour les WJC.

Read Previous

Ce que le Chef de Gouvernement n’a pas dit !

Read Next

Rapport de l’OMT sur le tourisme de montagne

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *