25 avril 2024

La Journée mondiale du tourisme version Maroc

La communauté professionnelle marocaine célèbre aujourd’hui, à l’instar de tous les pays de la planète, la Journée mondiale du tourisme, consacrant le tourisme durable et les investissements green comme vecteur de développement, mais surtout un gage de paix, de croissance partagée, de préservation de la nature et de la multi-culturalité. 

Au Maroc, l’intérêt pour le tourisme durable ne date pas d’hier ou juste après le séisme du 8 septembre ni encore moins face à l’assèchement des ressources aquatiques. Le Royaume affiche, il y a plus d’une quinzaine d’années, sa volonté de promouvoir un tourisme responsable qui respecte et met en valeur son environnement naturel, valorise son patrimoine culturel, matériel et immatériel et préserve son identité. Et il vient de le démontrer au monde en consentant une vaste opération de remise à niveau du monde rural, arrière-pays des destinations touristiques, tel Marrakech et Agadir, pour l’instant…

C’est une relation d’amour qui dure depuis des années déjà. A titre indicatif, la création des Trophées Maroc du tourisme durable, la mise en œuvre du guide du voyageur responsable, ou encore l’introduction des labels « Clef verte » pour les hôtels et « Pavillon bleu » pour les plages. 

Encore mieux, la stratégie touristique de l’Etat se veut aussi et surtout une feuille de route accordant au développement durable une place de choix conformément à une démarche volontariste de préservation, de conservation et de mise en valeur des patrimoines culturels et naturels du Royaume. Cause bien entendue par la communauté professionnelle, à travers ses émanations associatives, tel la CNT et les CRTs…

Le défi est donc de taille pour accroître la sensibilité de tout l’écosystème à cet objectif de durabilité pour que chacun, institutionnel, élu, investisseur, professionnel, touriste et citoyen, se sente concerné.

C’est dans ce sens que le département du Tourisme a institutionnalisé, en 2016, une journée proprement marocaine de tourisme durable et responsable, et a voulu en faire un rendez-vous annuel dédié à sensibiliser et mobiliser l’écosystème pour valoriser les initiatives innovantes marocaines en la matière et vulgariser les meilleures pratiques avec les partenaires régionaux et internationaux. Deux éditions ont été initiées dans ce cadre à Rabat, respectivement en janvier 2016 et mars 2017. Mais depuis, silence radio !

De surcroît, l’année 2016 a été marquée par le lancement de la Charte marocaine du tourisme durable, avec sa déclinaison africaine en marge de la COP22, qui était d’ailleurs l’occasion de souligner l’apport du tourisme durable dans la lutte contre le changement climatique et inclure l’approche environnementale dans l’offre touristique. 

En effet, les efforts fournis par le Maroc, en quelques années, de devenir l’un des pays africains leaders en matière de tourisme responsable et d’en faire un atout majeur pour son développement.  C’est dans cette logique que la Journée mondiale du tourisme de 2023 doit être un moment opportun de sensibiliser les décideurs des secteurs public et privé et le grand public aux bien-fondés du tourisme durable et à la nécessité vitale de programmer des investissements verts dans les vallées et montagnes, des projets à revenu pour les populations locales bien impliquées, ce qui peut constituer un catalyseur d’un changement positif en matière de politiques rurales, de pratiques commerciales responsables et de comportement durable des touristes… 

Read Previous

Ouverture de la saison de chasse 2023-2024

Read Next

La RAM renforce sa coppération avec Air Sénégal

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *