25 avril 2024

Comment préserver les Arts Traditionnels Marocains ?

À seulement deux mois de la date limite, le programme gouvernemental Forsa 2023 a déjà surpassé ses attentes, débloquant des fonds pour 10 000 porteurs de projets, avec une promesse de financer 1200 porteurs de projets supplémentaires d’ici la fin de l’année.

Remontant à la 17e session du Comité intergouvernemental de l’UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel en 2022, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a souligné l’importance de préserver le patrimoine culturel immatériel comme symbole d’identité et vecteur de transmission des valeurs.

En réponse à cet appel, le Ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie Sociale et Solidaire, en collaboration avec l’UNESCO, a lancé la première édition du programme « Trésors des Arts Traditionnels Marocains ». Signé le 28 novembre 2022, ce programme vise la sauvegarde et la transmission des savoir-faire liés aux métiers de l’Artisanat, qualifiant les détenteurs de ces compétences de « Trésors des Arts Traditionnels Marocains ».

Cette initiative ambitieuse comprend un cycle de formation dans 32 métiers à forte composante culturelle, dont six métiers sont à l’honneur pour l’édition de 2023. Parmi eux, le zellige de Tétouan, les selles brodés, la blouza oujdiya, le tissage des tentes, la fabrication d’instruments de musique et la broderie de Salé.

La cérémonie de lancement a été l’occasion de célébrer six maîtres-artisans sélectionnés en tant que « Trésors des Arts Traditionnels Marocains » pour l’année 2023. Ces artisans exceptionnels ont été choisis pour partager et transmettre leurs connaissances à 57 jeunes apprentis, qui joueront un rôle essentiel dans la préservation et la continuité de ces métiers emblématiques.

L’événement a également rendu hommage au maître-artisan Abdelkader Ouariagli Essafi, désigné comme « Trésor des Arts Traditionnels Marocains » dans le métier du « Brocart ». Il a déjà assuré la transmission de son savoir-faire lors d’une opération pilote organisée en 2022, illustrant ainsi l’engagement continu envers la préservation des richesses artistiques et culturelles du Maroc.

Read Previous

L’ONMT s’implique avec force dans la promotion du tourisme golfique

Read Next

80 lauréats de la 2ème promotion du CFA I.E. de la Mazagan Academy célébrés

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *