19 juin 2024

Rencontre de la mode, du sport et de l’art à Casablanca

Après l’événement en 2023 qui a mis en avant le travail du collectif Label Oued, sa capacité à revisiter les codes du football et de la mode contemporaine, tout en valorisant l’identité culturelle du Maroc avec un défilé alliant sport féminin, mode, éco-responsabilité et l’upcycling, le collectif revient avec un nouveau projet : Upcycling, créativité & éco circularité. Ce projet créatif vise à promouvoir l’égalité des genres et la diversité culturelle autour d’une exposition et une table ronde. Ce projet est présenté à l’Institut français de Casablanca dans le cadre de la saison 2023-2024 sur la thématique « Art et sport ».

L’upcycling, ou surcyclage en français, est une pratique qui consiste à transformer des matériaux ou des produits destinés à être jetés en de nouveaux objets ou de leur trouver une utilité différente. Contrairement au recyclage traditionnel, qui décompose les matériaux pour les réutiliser, l’upcycling valorise les objets en les modifiant et en les réutilisant de manière créative et innovante. Cette pratique est de plus en plus populaire car elle combine durabilité, créativité et innovation. C’est une alternative viable au modèle de consommation linéaire et traditionnel. Que ce soit pour des raisons environnementales, économiques ou esthétiques, cette tendance est prometteuse pour un mode de vie plus durable et responsable.

Au Maroc, la pratique de l’utilisation de vêtements de seconde main ne relève pas de la nouveauté. Cependant, aujourd’hui, dans un contexte mondial où les enjeux environnementaux prennent une importance croissante, cette pratique prend une toute nouvelle signification. Alors que les consommateurs deviennent de plus en plus conscients de leur empreinte écologique, l’upcycling de vêtements émerge comme une solution pertinente, alliant tradition et innovation pour repenser la mode de manière durable.

L’exposition et la table ronde du collectif Label Oued comptent parmi les invités des experts et des professionnels de l’industrie textile et de la mode. Les participants incluent :

-Margaux Florit-Bour, fondatrice de D.A Gomi, une maison d’upcycling.

-Océane Doyen, créatrice upcycling.

-Bethsabée Gabbay, chargée d’animation professionnelle, art, artisanat.

-Angéline Dangelser, experte métiers luxe, industries textiles & artisanat, fondatrice du collectif Label Oued.

-Redouane Lachghar, consultant industries & textile circulaire.

-Meriem Rachdi, directrice générale du Cluster mode Maroc.

Dans le cadre des Jeux Olympiques 2024, le collectif explore l’intersection entre la mode et le sport. Cette exposition met en avant l’innovation, la durabilité et la créativité textile. Les photos de Simon Oldani montrent des footballeuses marocaines habillées des créations du collectif artistique Label Oued, mettant en lumière la détermination des femmes dans le sport et l’intersection possible avec la mode.

Les étudiants de l’ESITH présentent un projet de revalorisation des vêtements et tissus deadstock intitulé « Matwastich ». Ce projet démontre une approche durable et innovante dans l’industrie textile en collaboration avec l’usine pilote Decathlon. Decathlon a été approché pour sa particularité innovante dans son process et son management, et il donne accès aux étudiants pour l’utilisation des vêtements non vendus et propose un soutien technique grâce à son atelier de prototypage.

Read Previous

Après Thomas Cook et FTI Group, à qui le tour?

Read Next

200 bijoux berbères ont brillé de mille feux à Doha

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *