23 avril 2024

Emirates vole avec 100% de carburant d’aviation durable

(Communiqué de presse)

Emirates a effectué, hier 30 janvier, un premier vol de démonstration avec un Boeing 777-300ER, avec 100% de carburant durable (SAF) dans son moteur. Le vol a décollé de l’aéroport international de Dubaï (DXB) et a été piloté par le capitaine Fali Vajifdar et le capitaine Khalid Nasser Akram, survolant pendant plus d’une heure le littoral de Dubaï.

Le vol de démonstration propulsé par du carburant d’aviation durable  (SAF) constitue un évènement particulier avec les Émirats Arabes Unis qui déclarent 2023 «l’année de la durabilité». L’année mettra en valeur l’engagement des Émirats Arabes Unis à trouver des solutions innovantes à des défis tels que l’énergie, le changement climatique et d’autres problèmes liés à la durabilité. Le vol soutient les efforts collectifs de l’industrie pour créer un avenir de vol 100% SAF et faire progresser les objectifs de durabilité des EAU.

Le vol de démonstration d’Emirates, le premier au Moyen-Orient et en Afrique du Nord à être propulsé par 100% de SAF, soutient les grands efforts pour réduire les émissions de CO2 tout au long du cycle de vie au moment où l’industrie cherche à élargir l’utilisation du SAF. Les vols permettront également d’optimiser la plateforme d’exploitation pour les futures démonstrations du SAF et soutiendront par la même occasion la future certification pour approuver l’utilisation des carburants 100% durables pour propulser les avions. Actuellement, le SAF est certifié pour une utilisation dans tous les aéronefs, mais uniquement dans des mélanges allant jusqu’à 50 % avec du carburéacteur conventionnel.

Emirates a collaboré avec ses partenaires GE Aerospace, Boeing, Honeywell, Neste et Virent pour  développer un mélange de carburant SAF qui reproduit parfaitement les mêmes propriétés que celles du carburéacteur conventionnel. À chaque proportion de mélange, une multitude de mesures des propriétés chimiques et physiques du carburant ont été effectuées. Après plusieurs tests en laboratoire et des essais rigoureux, ils sont arrivés à une proportion de mélange qui reflétait les qualités du carburéacteur. Dix-huit tonnes de carburant SAF ont été mélangées, composées de HEFA-SPK fourni par Neste (esters et acides gras hydrotraités et kérosène paraffinique synthétique) et de HDO-SAK de Virent (kérosène aromatique synthétique hydro désoxygéné). Le carburant  100% SAF a approvisionné un moteur GE90, avec du carburéacteur conventionnel alimentant l’autre moteur.

Le vol d’essai démontre en outre la compatibilité du carburant SAF spécialement mélangé en tant que source de carburant sûre et fiable. Le résultat prometteur de cette initiative s’ajoute également à l’ensemble des données et des recherches de l’industrie sur les mélanges de SAF dans des proportions plus élevées, ouvrant la voie à la normalisation et à l’approbation future de carburant  100 % SAF en remplacement du carburéacteur, bien au-dessus des limites du mélange de  50% actuellement approuvé.

Emirates s’engage à soutenir les initiatives qui aident à minimiser ses émissions de CO2, et la compagnie aérienne a déjà fait de grands progrès en matière d’efficacité et de conservation du carburant ainsi que des progrès opérationnels dans l’ensemble de ses opérations. La compagnie aérienne soutient également l’engagement collectif de l’industrie de l’IATA d’atteindre zéro émission nette d’ici 2050, et explore les possibilités d’augmenter l’efficacité énergétique opérationnelle, le SAF, les carburants d’aviation à faible teneur en carbone (LCAF) et les énergies renouvelables.

La compagnie aérienne gère déjà un programme complet d’efficacité énergétique qui étudie activement et met en œuvre des moyens de réduire la consommation de carburant et les émissions inutiles, partout où cela est réalisable sur le plan opérationnel. Certaines des initiatives les plus importantes du programme comprennent l’exploitation de « pistes flexibles », ou itinéraires flexibles – en partenariat avec des fournisseurs de services de navigation aérienne pour créer le plan de vol le plus efficace pour chaque vol. Ces efforts se poursuivent depuis 2003 et Emirates travaille avec l’IATA pour étendre ce système d’acheminement à travers le monde en tant que procédure d’exploitation standard lorsque cela est possible.

Le premier vol d’Emirates propulsé par du SAF mélangé à du carburéacteur a eu lieu en 2017, à partir de l’aéroport de Chicago O’Hare sur un Boeing 777. Il a reçu sa première livraison d’A380 propulsé par le carburant SAF en 2020 et a également transporté 32 tonnes de SAF pour ses vols de Stockholm la même année.

Read Previous

La SHBM parmi les gagnants de la 1ère édition du MEA Future Leaders Challenge

Read Next

Parc National du Haut Atlas Oriental : Formation de 15 enseignants des écoles rurales

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *