22 juin 2024

Redéploiement adapté de l’ONMT avec la Feuille de Route Tourisme

Pour définir les différents axes sur lesquels l’ONMT entend se déployer afin d’accompagner la feuille de route du tourisme, celui-ci a organisé une rencontre avec les professionnels, hier mardi 4 avril au Sofitel Rabat Jardin des Roses, destinée à la présentation de son plan d’action pour la période 2023-2026, dont l’essentiel porte sur 4 piliers majeurs : marketing, digital, aérien et distribution.

La mise en scène et l’aménagement de la salle de réunion respiraient la modernité et une adaptation spaciale intelligente, partagée en 4 rangées de participants en escalier, de façon à ce que tous voient tous avec, au centre, l’esplanade accueillant ole DG de l’Onmt pour expliquer sa stratégie.

On regrettera, toutefois, la présence peu nombreuse et inexplicable des professionnels, CTRs et présidents de collectifs professionnels. Mais le grand absent est Hamid Addou, Pdg de la RAM qui semble y avoir sérieusement pris goût, alors que l’enjeu majeur de l’aérien est sur toutes les langues de la co-construction. Une politique de la chaise vide qui cache bien des appréhensions dont le corollaire serait probablement l’embarras et l’absence d’un numéro 2 à la compagnie nationale.

Autre bémol qui aurait du aisément être évité a été l’absence de fil conducteur dans les questions enregistrées chez des médias pour être posées séance tenante à Adel El Fakir. Or, la présentation du plan d’action était plutôt destinée aux professionnels et non point une conférence de presse dont il s’agit.

Le décor planté, baigné d’une lumière bleuâtre tamisée, Adel El Fakir a commencé par dévoiler le nouveau plan d’action de l’ONMT, baptisé «Light In Action», en réaction à la feuiile de route, qu’il considère comme une fenêtre historique sur un renouveau du tourisme marocain et qui donne plus de moyens pour agir. Mais dans quelles limites financières par rapport aux 6,5 milliards DH ?

L’ONMT ambitionne ainside contribuer à la stratégie du ministère de tutelle visant à atteindre 17,5 millions d’arrivées touristiques d’ici trois ans et d’intégrer du Maroc dans le top 10 des destinations touristiques les plus appréciés au monde à horizon 2026.

Pour Adel El Fakir, DG de l’ONMT, «Light In Action se veut un plan d’action ambitieux, en parfaite harmonie avec la nouvelle feuille de route du secteur du tourisme. En concertation avec les professionnels, nos leviers d’actions vont être le marketing, le all in digital, l’aérien X2 et la conquête des marchés. Nos ambitions sont grandes mais nous savons où nous voulons aller et nous avons déjà mis en place les jalons».

Justement dans ce registre, l’Office a fit savoir qu’il compte ouvrir une dizaine de nouveux marchés lointains, parmi lesquels le Japon, l’Australie, la Corée du Sud, etc. De même que le doublement du volume des TO et OTA ainsi que le déclenchement de nouveaux partenariats (Notamment avec Startegic Airlines pour diversifier l’offre), la création de clusters autour des filières touristiques identifiées par la feuille de route.

L’ensemble du microcosme touristique marocain a tenu à être présent pour cet évènement qui a connu une surprise de taille, à savoir la présence et l’intervention d’Eddie Wilson, PDG de la compagnie aérienne Ryanair. Eddie Wilson a révélé les ambitions de la compagnie aérienne au Maroc, son plan d’action pour ce marché et les opportunités offertes par la destination Maroc.

Pour la mise en œuvre de sa nouvelle stratégie, l’ONMT a défini les actions prioritaires. Pour le volet marketing, l’accent sera mis sur l’amplification de l’impact de la campagne « Maroc, Terre de Lumière», la diversification des actions de co-branding et la valorisation des différentes destinations et filières sur les marchés domestiques et étrangers. En même temps, l’Office entend capitaliser sur la Coupe du Monde de foot pour générer de l’attractivité. S’agissant du digital, une médiathèque riche en images et vidéos sera mise (probablement en juin) à disposition des opérateurs touristiques marocains, faisant d’ailleurs l, faisant d’ailleurs l’objet de la signature, en avril 2022, d’une convention ONMT-CNT pour le partage des dats touristiques. Appelée initialement Open Data, cette banque de données virtuelle a été lancée en 2021 et devait être livrée 6 mois après.

Autre nouveauté: le lancement de la nouvelle version du portail visitmorocco.com et le renforcement du volet réseaux sociaux à travers notamment les collaborations avec les créateurs de contenu. Concernant la distribution, il s’agira d’entamer un doublement du volume de la programmation des Tour-opérateurs classiques et des agences de voyage en ligne, ainsi que du démarchage et l’activation de nouveaux partenaires commerciaux. Fer de lance de la nouvelle stratégie, l’aérien sera boosté par l’ouverture sur de nouveaux marchés grâce à la force de frappe du duo ONMT-RAM. Le réseau point à point sera doublé au départ des bassins émetteurs à fort potentiel, sans oublier le réseau domestique qui sera également renforcé.

Pour réussir le déploiement de ce plan d’action, l’ONMT a pensé une gouvernance publique-privée. Trois «War Rooms» ont ainsi été lancés par l’ONMT et la CNT dont la mission est de débattre et d’agir sur les piliers marketing et digital, distribution et aérien. Des«Advisory board» seront également lancés au niveau des marchés cibles, afin d’assurer une présence, un suivi et des synergies avec les grands opérateurs et les distributeurs de ces marchés stratégiques pour la destination Maroc.

Read Previous

Atelier à Khénifra sur le classement des Parcs Nationaux

Read Next

Nouveau code-share entre United et Emirates

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *