26 mai 2024

Atelier à Khénifra sur le classement des Parcs Nationaux

L’association Marocaine de l’Ecotourisme et la Protection de la Nature en collaboration a organisé ; mardi 04 Avril 2023 à la Direction du Parc sis à Khénifra ; un atelier sur l’état d’avancement du projet AMEPN-CEPF et ce, en partenariat avec le Parc National de Khénifra, le Parc National du Haut Atlas Oriental, l’Ecole Supérieure de Technologie de Khénifra et le Centre National d’Hydrobiologie et de Pisciculture d’Azrou.

Cet Atelier, dont l’ouverture a été présidée par M. Mohamed Saddik, Directeur Provincial de l’Agence Nationales des Eaux et Forêts à Khénifra, a été marqué par la présentation et discussion de trois thématiques portant respectivement sur la présentation des standards de classement des sites naturels sur la liste mondiale des Zones Clés pour la Biodiversité (ZCB/KBA) en vue de préparer le classement du Parc National de Khénifra et celui du Haut Atlas Oriental sur cette liste en vue de renforcer leur portée et intérêt internationaux, la présentation de l’état d’avancement de l’observatoire des Zones Humides de la Réserve de Biosphère du Cèdre de l’Atlas notamment la première version de sa plateforme technique et scientifique et enfin ; la présentation de la méthodologie de préparation des circuits et des produits écotouristiques du Parc National de Khénifra que les étudiants de l’Ecole Supérieure de Technologie  de Khénifra entameront prochainement dans le cadrede leur formation pratique sur le terrain.

Ont participé aux travaux de cet atelier :Les directeurs respectifs du parc national deKhénifra et du PNHAO,  le directeur provincial de l’Agence Nationale des Eaux et Forêts de Khénifra et celui de Midelt, le directeur de l’Ecole Supérieure de Technologie de Khénifra et huit étudiants stagiaires en plus des professeurs universitaires…

En cette journée ramadanesque, l’interactivité des participants était d’un grand niveau intellectuel motivant pour aller de l’avant pour renforcer la présence de ces parcs nationaux en vued’un meilleur développement durable.

Mohammed Drihem

Read Previous

Othmane Ibn Ghazala, nouveau président des voyagistes de Rabat-Salé-Kénitra

Read Next

Redéploiement adapté de l’ONMT avec la Feuille de Route Tourisme

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *