22 février 2024

In memoriam

Haj Hamid Lahlou (En bas à gauche)

Grandeur de l’homme, humilité d’un homme… Ce sont les traits ineffaçables de personnalité de feu Haj Hamid Lahlou, décédé la semaine dernière et enterré dans son fief Meknès où sa disparition a fait beaucoup de peine chez ceux qui l’ont connu ou entendu parler. Car l’homme était de ceux rares qui osaient sans maquillage porter leur main sur le cœur, privilégiant la valeur humaine à la valeur mondaine, dans le détachement et l’amour de son prochain, imbu des valeurs véritables de citoyenneté. Héritage qu’il a su insuffler à ses enfants, d’ailleurs connus dans tout Meknès pour leur discrétion, politesse, éducation et proximité avec les gens, portant leur cœur sur leur main comme leur regretté père et mentor dans la vie come dans le souvenir.

Difficile de faire ses adieux à un home pareil, marquant par sa force de caractère et l’innocence de ses pensées ? Ses funérailles ont, come on pouvait s’y attendre, enregistré la présence de centaines de personnes accompagné le corbillard après la prière du Asr ce triste jeudi 11 mai 2023, à la Mosquée Mohammed VI, avant son inhumation au cimetière Sayed Al-Sharif Al-Wafi, en présence du Gouverneur de Meknès, Abdelghani Sebbar et des membres de la famille du défunt.

Des moments émouvants ayant permis d’avoir en mémoire des souvenirs glorieux, humains et citoyens que Haj Hamid Lahlou a laissé derrière lui, enseignements d’une vie inspirants. Il était fier militant de la cause nationale pour laquelle il s’est investi corps et âme, comme il était toujours présent quand l’appel social se faisait entendre, en contribuant efficacement à plusieurs actions sociales dont tout Meknès parle, notamment dans le domaine sportif puisqu’il a été l’un des fondateurs du club de football CODM et de ses exploits, en remportant en 1966 la Coupe du Trône. C’était aussi un home d’affaires accompli ayant mis en place plusieurs unités de production et d’industrie ayant bien tenu la route.

Un homme vertueux, citoyen dans l’âme et ami de tous, il aura laissé un grand vide chez son épouse, ses enfants Nabil, Nidal, Adil, Zouheir et Dalal. Nous nous joignons à leur peine et prions Dieu Le  Tout Puissant d’avoir Haj Hamid en Sa Sainte miséricorde et d’assister les membres de sa famille dans leur deuil

Read Previous

L’artisanat marocain participe pour la 1ère fois à l’ICFF de New York

Read Next

Casablanca abrite la 1ère édition du Salon International du Bien-Être et de la Nutrition (27-28 mai)

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *