11 décembre 2023

Tourisme durable : Feuille de route commune de l’OMT avec le G20

L’OMT a élaboré avec les économies du G20 une feuille de route pour faire du tourisme un pilier central du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

En tant que partenaire du savoir de la présidence indienne du G20, l’OMT a présenté la feuille de route de Goa pour le tourisme en tant que vecteur de réalisation des objectifs de développement durable lors de la réunion des ministres du tourisme des principales économies mondiales.

À mi-chemin entre le lancement en 2015 de l’Agenda 2030 et la date limite pour l’accomplir, l’OMT a appelé les ministres du tourisme du G20 à diriger la contribution du secteur à l’accélération des progrès vers la réalisation des 17 ODD . La feuille de route de Goa, élaborée avec le groupe de travail sur le tourisme, s’appuie sur les cinq domaines prioritaires sous la présidence indienne du G20 :

-Tourisme vert : Reconnaissant le besoin critique de travailler à l’action climatique et à la protection de l’environnement et à la coopération internationale connexe, la feuille de route de Goa intègre les actions recommandées et les bonnes pratiques des économies du G20 et des pays invités sur des questions telles que le financement, les infrastructures durables et la gestion des ressources, en intégrant des approches circulaires dans la chaîne de valeur du tourisme et engageant les visiteurs en tant qu’acteurs clés de la durabilité.

-Numérisation : la feuille de route met en évidence les nombreux avantages de soutenir les entreprises et les destinations à adopter la numérisation, notamment une productivité accrue, une gestion améliorée des infrastructures et une expérience visiteur plus sûre et plus efficace.

-Compétences : Reflétant l’une des principales priorités de l’OMT pour le secteur, la feuille de route souligne la nécessité de fournir aux travailleurs du tourisme, en particulier les jeunes et les femmes, les compétences dont les employeurs ont besoin, pour des emplois touristiques pérennes et pour faire du secteur un parcours de carrière plus attrayant. 

-MPME touristiques : les micro, petites et moyennes entreprises (MPME) représentant 80 % de toutes les entreprises touristiques dans le monde, la feuille de route souligne l’importance des politiques publiques et des partenariats public-privé pour relever les principaux défis, notamment le financement, le marketing et les lacunes en matière de compétences et le marché. accès pour soutenir les MPME à travers les transitions numériques et durables. -Gestion des destinations : la feuille de route présente un ensemble d’actions proposées pour créer une approche holistique de la gestion des destinations qui renforce les partenariats public-privé-communauté et améliore une approche pangouvernementale. Il partage en outre des exemples de programmes innovants entre le G20 et les pays invités.

(Source: OMT)

Read Previous

O. C. Alami réélu Président du CRT Casablanca-Settat pour un second mandat

Read Next

Conseil d’Administration de la SMIT

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular