25 avril 2024

Le géotourisme en débat à Boulmane

Vendredi 14 Juillet dernier, la localité d’Ail Ali Youssef à Boulmane a accueilli une cinquantaine d’acteurs associatifs représentant différentes associations locales, provinciales et nationales ainsi que des coopératives de la Province venus prendre part aux travaux du Premier Forum de l’écotourisme organisé par l’Association Provinciale pour le Développement du Tourisme Durable de la Province de Boulmane en partenariat avec les Associations TARGA-AIDE et Carrefour ADRAR.

Organisé en célébration de la 29ème Journée internationale des coopératives placée cette année sous le thème : « Les coopératives : partenaires pour un développement durable accéléré » ; ce 1ère Forum Initié notamment avec le concours de la Province de Boulmane, du conseil Provincial de Boulmane et du conseil de la collectivité territoriale d’Oulad Ali Youssef ; sous le thème de : « Patrimoine environnemental et géologique : levier pour le développement d’un tourisme durable dans la province de Boulmane » a été une occasion de discuter de différentes sujets relatives à la promotion et au développent du secteur de l’écotourisme et du tourisme durable et responsable au niveau de la région du Moyen Atlas en général et de la province de Boulmane et la localité d’Ait Ali Youssef en particulier.

Pour Azoulay Moulay Abdellah ; président de l’Association Provinciale pour le Développement du Tourisme Durable de Boulmane  créée en février 2023 par les aubergistes et Gîteurs  des communes d’Ail Ali Youssef, Imouzzer Marmoucha et Sekoura Mdaz et organisatrice de ce Premier Forum de l’écotourisme, l’objectif de cette rencontre est de mettre en lumière les richesses et potentialités touristiques dont Jouie la région du Moyen Atlas oriental en général et la province de Boulmane en particulier et la mise en réseau des différents acteurs impliqués dans la promotion touristiques aussi bien au niveau provincial qu’au niveau régional et national tels les coopératives ; les associations des Guides des espaces naturels et autres associations actives dans le secteurs qui ont pris part aux travaux de ce Forum.

Pour sa part, Salhi Mohamed, Coordinateur de l’Association TARGA pour le Développement et l’environnement partenaire et co-organisatrice du Forum et travaillant sur le développement durable et de l’économie sociale et solidaire à travers différentes provinces du Royaume dont notamment celle de Boulmane, il a déclaré au Journal  que l’objectif de la participation de TARGA à cette rencontre c’est d’échanger ses différentes expériences et connaissances avec les différents acteurs conviés à ce forum, découvrir et mieux connaitre les différentes potentialités dont jouie la région et de contribuer au développement du secteur touristique de montagne dans cette Province.

De son côté, Pr Hajjaj Hassan président de l’Association Carrefour Adrar a déclaré au Journal que sa participation au Premier Forum de l’écotourisme à Ait Ali Youssef a pour objectif d’honorer un engagement pris avec Mr Azoulay Abdellah lors de l’une de ces visites dans la région en tant que simple touriste en famille et lors de laquelle il avait découvert le long parcourt combattant de cet Homme pour qui il tire chapeau et avec qui il s’est engagé à préparer les conditions nécessaires à la tenue d’une rencontre pour développer le tourisme de montagne.

Je salue le combat de cet homme modeste, simple et humble pour avoir créé effectivement un écosystème dans un environnement ; certes agréable quand on y vient comme touriste mais rude et difficile aussi bien en hiver qu’en été ; et en tant que président de l’Association Carrefour ADRAR avait-il ajouté, cette dernières’intéresse au développement de l’écotourisme, du tourisme de montagne et du géo-tourisme vue que le Moyen Atlas oriental est riche par son patrimoine géologique et paléontologique et de ce fait, elle a pris à son compte ; la mobilisation de ces professeurs chercheurs et ces spécialistes animant les débat à ce forum pour évoquer et discuter  justement ces richesses de cette région pour sortir après ces discutions avec les autorités locales, la société civile, les gîteurs, les aubergistes et tous les acteurs impliqués dans la filière du tourisme de montagne avec des recommandations et avec une feuille de route pour développer ce tourisme qui est très recherché et très prisé surtout par les étrangers qui s’intéressent au tourisme solidaire ; à l’écotourisme respectueux de la nature, de la dignité humaine, de la femme combattante dans cette région.

D’après  Driss Ourhache, géologue et enseignant universitaire à la faculté des sciences Dhar Mahraz de Fès ; la découverte de traces de Dinosaures dans la région de Boulmane notamment sur le site appelé Boulahfa où on a découvert deux espèces : un stegosorus – « dinosaure du Jurassique caractérisé par ses plaques osseuses triangulaires situées sur le dos qui lui doivent le surnom de « reptiles à toit »  et qui est le premier a être trouvé en Afrique du nord et le plus ancien au mode et un second qui est un Ankylosaures – « dinosaures ornithischiens herbivores de l’infra-ordre des Ankylosaures et de la famille des Ankylosauridae » qui est une espècecarrément nouvelle à l’échelle mondiale.

Ces découvertes qui est une première mondiale qui fait que Boulmane de nos jours est connu mondialement à travers ces découvertes et à travers des publications scientifiques de ces résultats et la particularité c’est que les gisements fossilifères est une richesse qui est non renouvelable qu’il faut préserver car si les gens qui connaissent maintenant la région de Boulmane sauraient un jour qu’ils pourraient  voir in-situ ces ossement préservés ; ils vont chercher le voyage pour atterrir à Boulmane – en touriste faut entendre (NDR)-

A noter enfin que ce premier forum de l’écotourisme a été marqué par la présentation et discussion de plusieurs communications faites par d’éminents enseignants chercheurs et spécialiste traitant des « potentialités géotouristiques du Moyen Atlas Sud-Oriental » du Dr Driss Ourhache, du « Moyen Atlas Oriental comme musée géologique pour le Développement  de la Région », de la question de « l’écotourisme comme levier de développement durable » pour la région , de la « réalité de perspectives des coopératives sportives dans la province de Boulmane », du « Rôle des collectivités territoriale dans la promotion de l’écotourisme » et du sujet des « horizons du réseautage et le plan d’action future »

Ont participé notamment à la réussite de ce premier Forum de l’écotourisme à Ait Ali Youssef des délégations représentant l’Association Marocaine pour le Développement du Tourisme durable, l’association des randonneurs « Maroc Aventure » et le jeune « Club Crète Atlas »- Almis Guigou –  de parapente en haute montagne

Mohammed Drihem

Read Previous

Et ce qui devait arriver arriva…

Read Next

Le Royal Golf Anfa Mohammedia remporte la 18ème Coupe du Trône de golf

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *