25 avril 2024

Recettes, booking, la FNIH et les autres…

Tel que programmé, la FNIH a du rencontrer, aujourd’hui début août à Casablanca, des responsables de la plateforme de réservations booking.com après des décisions unilatérales de cette dernière de percevoir ses commissions en devises sur les réservations des marocains au Maroc. Une décision qui avait énervé les hôteliers et fait déborder le vase de la patience qui couvait depuis longtemps déjà.

La rencontre, tel que rapporté par un communiqué de la FNIH, aura été marquée par de l’écoute compréhensive qui sera apparemment suivie par l’étude de solutions équitables. Comment? On n’en sait rien encore. Peut-être que les solutions, si toutefois solutions justes il y aura, seront apportées après la saison estivale, boom ds réservations des marocains, notamment une forte affluence des MRE, une vache à lait bien grasse que booking saura assurément bien traire. Au moment où les recettes de voyages en devises auraient atteint, à fin juin 2023, 47,8 milliards de dirhams selon les statistiques du ministère du Tourisme, soit une croissance exceptionnelle de 43 % par rapport à la même période en 2019. Le mois de juin aurait fortement contribué à cette performance avec 7,2 milliards de dirhams, soit une augmentation de 45 % par rapport à juin 2019. Combien en aura gagné booking mais qui échappe aux radars du fisc?

La FNIH, tout autant que la FNAAVM, ont toujours appelé à la  règlementation des activités de booking.com et compagnie sans réaction salvatrice de la part des administrations concernées , tel que se qui s’est fait par exemple en Turquie et en Europe.

A espérer que nos opérateurs hôteliers soient fermes dans leur prise de position légitime envers booking et qu’ils ne se laissent pas aller. N’oublions pas que la célèbre plateforme est comme un parieur qui parie gros pour gagner gros… quelle que soit la mise !

Read Previous

12ème édition du Morocco Royal Tour (5-22 octobre 2023)

Read Next

Madaëf renforce ses engagements socio-culturels

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *