29 mai 2024

Et si les hôtels fermés de Marrakech et d’Agadir réouvraient pour secourir les rescapés du Haouz ?

Rappelons-nous en, les hôtels du Maroc ont été très solidaires pendant la pandémie, en accueillants malades, soignants et effectifs administratifs chargés de lutte contre Covid. Aujourd’hui que le malheur est tout aussi dur, frappant nos concitoyens déshérités du Haouz et au-delà, les milliers de blessés et des sans-abris, l’engorgement des hôpitaux, tout cela repose la problématique d’ouverture des espaces hôteliers pour soulager le trop de demandes urgentes et pressantes, du moins pour la dizaine d’hôtels fermés à Marrakech et la vingtaine d’établissements également fermés d’Agadir, très impactés par les 2 années de crise sanitaire.

Du moins, rouvrir certains de leurs espaces pour accueillir les rescapés sans-abris, les blessés, les médecins, etc, tel que le propose la FNIH à ses associations régionales des 2 villes qui, éventuellement, peuvent le proposer à leurs Wilayas, vu l’urgence de la demande et l’appel à solidarité nationale. Serait-ce faisable ? Oui, pourquoi pas. Dans la pratique, les parties qui seraient réouvertes et réaménagées, pas nécessairement toutes les chambres et tous les restaurants. Un réaménagement de fortune suffirait largement, avec des équipements qui seraient, en toute citoyenneté, par les hôtels opérationnels. Pour la nourriture et diverses fournitures alimentaires, draps et autres, elles seraient directement acheminées par les caravanes de dons et d’entraide. Beaucoup plus pratique et facilement faisable, il suffit de le vouloir tout simplement.

De la sorte, les hôtels fermés auront une nouvelle vie quoique partielle, en attendant l’ouverture totale. Comme quoi, l’appel citoyen n’a pas de limite

Read Previous

La communauté professionnelle répond à l’appel à solidarité

Read Next

Annulations injustifiées de réservations : Un peu de sérieux quand même !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *