16 juin 2024

3 soirées pour fêter le centenaire de La Mamounia

La Mamounia, ce joyau de l’hôtellerie marocaine, célèbre son centenaire avec une grandeur et une élégance sans pareille (http://premiumtravelnews.com/2023/09/20/la-mamounia-fete-son-centenaire-en-octobre/). Cette célébration a débuté avec une soirée spéciale dédiée aux médias et aux partenaires DMC. Le faste de l’événement était déjà palpable.

La deuxième soirée, qui se tient aujourd’hui vendredi, est réservée aux clients particuliers de l’établissement, façon de remercier justement et comme il se doit les clients fidèles ayant à leur manière contribué à l’écriture de l’histoire du palace.

La troisième soirée, prévue demain samedi, prendra toute son envergure de fiesta à part entière, puisque pas moins de 2200 invités sont attendus. Un samedi de clôture exceptionnelle qui marquera sans doute l’histoire de cet établissement légendaire.

Le jeudi après-midi, c’était déjà magique. En effet, le déroulé a débuté avec la présentation d’une composition lumineuse spectaculaire composée de 4500 pièces. Cette création unique, conçue par deux designers exclusivement pour le hall de La Mamounia, est tout simplement éblouissante. 

Après cette expérience visuelle, un cocktail raffiné a été offert dans le magnifique jardin Majorelle, en compagnie du talentueux pianiste Soufiane, un artiste renommé de Taroudant. Le dîner qui a suivi au Restaurant Asiatique a régalé les convives avec une variété de plats succulents. L’ambiance était conviviale et chaleureuse, chaque table étant supervisée délicatement par un collaborateur de La Mamounia.

La table ronde du directeur général a été honorée par la présence de nombreux partenaires DMC, principalement de Casablanca. L’échange d’idées et de réflexions avec les experts DMC de Marrakech a permis, par ailleurs, d’aborder des sujets tels que les produits touristiques et l’amélioration constante de l’expérience des visiteurs. Une atmosphère très agréable a prévalu, empreinte de disponibilité et d’amitié, partagée par environ 150 invités.

La veille de cette soirée somptueuse, tout le personnel, y compris d’anciens employés et retraités, a été convié à une soirée exceptionnelle en compagnie d’artistes tels que Nass El Ghiwane.

Fantastique. L’entrée du hall était ornée d’une magnifique structure de décoration en forme de dromadaire, entourée de vieux livres d’or contenant les précieux messages laissés par les clients VIP depuis les années 1990, accompagnés de photos souvenirs prises à La Mamounia. C’était un hommage émouvant aux 100 ans d’excellence et d’expériences exceptionnelles de l’hôtellerie marocaine.

Il est important de rappeler que récemment, à Londres, le Palace a été classé comme le sixième plus bel établissement au monde, contribuant ainsi à élever Marrakech au rang de destination de notoriété Deluxe. (http://premiumtravelnews.com/2023/09/21/la-mamounia-6eme-et-royal-mansour-23eme-au-classement-du-the-worlds-50-best-hotels-2023/).

Avec plus de 800 employés permanents pour seulement 208 chambres et suites, La Mamounia continue de briller dans le monde de l’hôtellerie grâce à leur dévouement et à leur travail acharné.

Enfin, des rénovations significatives ont été apportées à l’hôtel, notamment dans le hall et les chambres. Par exemple, le grand bar emblématique a été remplacé par un bar plus intime de onze places et une salle de cinéma de vingt places pour des projections de films et la retransmission des matchs. Cependant, il est à noter que l’hôtel n’a pas intégré de salle de jeu électronique, bien que cela soit très apprécié par les jeunes et les adultes.

Cette célébration du centenaire de La Mamounia témoigne de l’engagement continu de cet établissement à transmettre le bonheur de son hospitalité légendaire. Un siècle d’excellence qui continue d’émerveiller et de séduire les voyageurs du monde entier.

Read Previous

La RAM au rendez-vous des Assemblées Générales du FMI et de la BM avec 18.000 sièges 

Read Next

Les pèlerins marocains près de voir le bout du tunnel 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *