25 juin 2024

Bol d’oxygène pour le tourisme durable à Fez-Meknès

La région de Fez-Meknès s’apprête à donner un nouvel élan au tourisme de nature avec deux programmes d’envergure. D’abord, un investissement massif de près d’un milliard de dirhams sera consacré à l’amélioration du potentiel touristique des différentes provinces de la région. Soit !

Le premier projet vise à aménager et valoriser le Parc national d’Ifrane d’ici 2027, avec une enveloppe de 734 millions de dirhams.

Ce plan ambitieux comprend la mise en œuvre d’un programme de reboisement intensif, la réhabilitation des écosystèmes, et la sensibilisation environnementale.

En parallèle, un deuxième programme, doté d’un budget de 265 millions de dirhams, se concentrera sur le développement de circuits touristiques pour explorer le riche patrimoine naturel de la région.

Ce projet conjoint entre divers ministères, le Conseil de la région, la wilaya de la région Fez-Meknès, et la Société marocaine d’ingénierie touristique, vise la création de circuits de randonnée, d’hébergements éco-responsables, et de complexes touristiques le long des sentiers.

L’objectif global de ces initiatives est de positionner la région de Fez-Meknès comme une destination majeure du tourisme vert et durable au Maroc. Ces projets notables contribueront non seulement à la préservation des joyaux naturels locaux mais également à la création d’une expérience touristique immersive, mettant en avant les paysages montagneux et les sites naturels remarquables. La région s’engage ainsi à promouvoir un tourisme respectueux de l’environnement et à renforcer son attractivité dans le secteur du tourisme durable C’est de bons augures. Ces projets notables contribueront non seulement à la préservation des attractions naturelles à fort potentiel insuffisamment capitalisé, mais également à la création d’une nouvelle expérience touristique immersive, mettant en avant les paysages d’arrière-pays et les sites naturels remarquables du territoire. Donc si je ne me trompe pas, la région s’engage ainsi, juste après la création de la SDR tourisme, à promouvoir un tourisme respectueux de l’environnement et à renforcer son attractivité dans le secteur du tourisme durable. Ce qui tend à dire qu’en plus du culturel en termes d’offre touristique classique, s’ajoute le tourisme durable, point de départ de la création de start-up dédiées…

Read Previous

Rendez-vous à Casablanca avec la 9ème édition du Morocco International Meeting (18-19 novembre)

Read Next

L’ONMT s’implique avec force dans la promotion du tourisme golfique

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *