13 avril 2024

Restauration des mosaïques du Site Archéologique de Volubilis

L’Association Ifker pour l’Education à l’Environnement et le Développement Durable, avec le concours du Ministère de la Culture, de la Jeunesse et de la Communication et de l’Ambassade des Etats-Unis au Maroc et avec l’appui de l’Institut Américain The Getty Institute of Conservation, organise une cérémonie de partage des résultats du projet AFCPintitulé : « Conservation, restauration et mise en valeur des mosaïques du site archéologique de Volubilis-province de Meknès » », ce Mercredi 20 décembre 2023 à Volubilis.

Ce projet financé par le Fonds des Ambassadeurs des Etats-Unis pour la préservation culturelle (AFCP) a pour objectifs la restauration et la conservation des mosaïques des sites archéologiques de Volubilis et de Banasa, inscrit patrimoine mondial par l’UNESCO depuis 1997, leur valorisation culturelle et touristique, ainsi que la création d’une dynamique socio-économique durable.

Aussi, la formation aux métiers de restauration, la sensibilisation et la diffusion de bonnes pratiques de préservation et de valorisation de ce patrimoine archéologique fait partie des objectifs du projet au même titre que les volets d’éducation au patrimoine et de sensibilisation des guides scolaires aux approches pédagogiques innovantes de protection du patrimoine culturel.

Selon ses porteurs, ce projet est implémenté sur la base d’une implication étroite de la Direction Régionale Fès-Meknès et Provinciale de la Culture de Meknès dans une perspective de préservation du patrimoine et de développement économique, culturel et social du territoire du massif du Zerhoun et plus largement de la préfecture de Meknès et de la région-Fès-Meknès.

Il a capitalisé par ailleurs, sur l’expérience du programme Mosaikon, réalisé en 2017 par la Direction du Patrimoine Culturel et l’Institut américain The Getty Institute of Conservation qui avait pour objectif le renforcement des capacités des gestionnaires des sites archéologiques et des techniciens de restauration en vue de généraliser les bonnes pratiques relatives à la documentation, le diagnostic, la conservation et la restauration des mosaïques de Volubilis.

Le projet « Conservation, restauration et mise en valeur des mosaïques du site archéologique de Volubilis – Préfecture de Meknès » soutiendra également les efforts des partenaires institutionnels et de l’Association Ifker en matière de valorisation et de préservation du patrimoine historique et archéologique. Les retombées attendues du projet sont multiples notamment le renforcement de l’attractivité de l’offre touristique à travers l’enrichissement du produit culturel et la valorisation du site archéologique de Volubilis ainsi que l’incitation au développement d’initiatives entrepreneuriale dans le tourisme, les services et la valorisation des produits locaux tant au niveau du massif de Zerhoun que de la région de Meknès.

A noter que le Fonds des ambassadeurs des États-Unis pour la préservation de la culture AFCP soutient des projets visant à préserver un large éventail de patrimoine culturel à travers le monde. Depuis sa création en 2001 par le Centre du Patrimoine Culturel du Bureau de l’Education et des Affaires Culturelles du Département d’État, l’AFCP a financé plus de 1 000 projets dans plus de 100 pays. Au Maroc, ce fonds a soutenu plusieurs projets, notamment un appui technique à la restauration de bâtiments historiques, à l’évaluation et à la conservation de manuscrits rares et de collections de musée, à la protection de sites archéologiques importants, et à la documentation de techniques d’arts et métiers traditionnels en voie de disparition et propres à l’héritage culturel marocain. Il a investi depuis 2002, plus de 860.000 dollars dans 11 projets visant à préserver le patrimoine culturel marocain.

Quant à IFKER (mot Amazigh qui signifie tortue), c’est une association marocaine d’éducation à l’environnement et au développement durable, créée en juin 2014 sachant que les membres fondateurs ont depuis plus d’une dizaine d’années, appuyé des projets de développement local, à travers des partenaires nationaux ou internationaux. L’association est établie à Moulay Idriss Zerhoun, province de Meknès et se présente comme une plate-forme d’éducation, de sensibilisation et de de plaidoyer. IFKER s’adresse à un public large composé d’enfants, jeunes mais aussi adultes, femmes et hommes, jeunes ruraux, élus… avec pour objectifs, la préservation de l’environnement, la promotion des objectifs de développement durable et la conservation du patrimoine et de la diversité culturelle.

Mohammed Drihem 

Read Previous

Offres Early Bird au Conrad Rabat Arzana

Read Next

Offres fin d’année au Banyan Tree Tamouda Bay

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *